FFTEAM

Forum JDR basé sur l'univers de Final Fantasy
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Pour les nouveaux inscrits (03)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 6, 7, 8, 9, 10, 11  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pour les nouveaux inscrits (03)   Lun 18 Déc 2006 - 14:12

===> Salle d'attente ou bla bla diver.
Revenir en haut Aller en bas
Shalua Rui
Caporal-Chef Trooper
avatar

Nombre de messages : 1029
Age : 34
Poste : Pilote de base
Spécialitée : voleuse
Affecté(e) à l'équipe : Non affectée

Compétences et équipement
Compétences:
11/19  (11/19)

MessageSujet: Re: Pour les nouveaux inscrits (03)   Lun 18 Déc 2006 - 14:12

ah? elle a pas l'air! sourire con
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shalua Rui
Caporal-Chef Trooper
avatar

Nombre de messages : 1029
Age : 34
Poste : Pilote de base
Spécialitée : voleuse
Affecté(e) à l'équipe : Non affectée

Compétences et équipement
Compétences:
11/19  (11/19)

MessageSujet: Re: Pour les nouveaux inscrits (03)   Lun 18 Déc 2006 - 14:15

désolée modo!!!!!!! lol même si je suis plus terra je reste modo moi aussi j'ai dit na! énervé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
varat
Invité



MessageSujet: Re: Pour les nouveaux inscrits (03)   Lun 18 Déc 2006 - 16:34

bon ok je vais mettre une version plus longue (puisque tu insiste) mais après ne me dit pas quelle trop longue et en passant elle est pas fini lol

On pouvais entendre les hurlement terrible, des cris sourds que l’on pouvait entendre dans tout l’immeuble. Mon père se trouvait en fait au centre de soin pour l’accouchement de sa femme. Les médecins lui avaient interdit d’entrer, alors il attendait en essayant de supporter les hurlements que poussait ma mère. Lorsque je sortit de son ventre, mon cordon ombilical entourais mon cou et je manquais d’air. Les médecin se sont alors précipiter sur moi, oubliant ma mère. Ils réussirent après un sertint temps à me faire respirer. Mais ma mère avait eu des difficultés lors de l’accouchement et avait perdu beaucoup de sang. Quand les médecins entendirent l’alarme, ils se tournèrent enfin vers ma mère mais peut-être était-ce trop tard…

Mon père se trouvait encore dans la salle d’attente quand un médecin vain le voir, l’aire neutre, n’affichant aucune émotion.

- Je suis désoler monsieur, nous n’avons rien pu faire.
- Quoi, dit mon père, hurlent de l’intérieur, mais en réussissant seulement à sortir un simple murmure. Ne me dite pas que s’est le bébé, ma femme le voulait plus que tout au monde.
- Non monsieur, s’est votre femme, elle est morte à l’accouchement.

Mon père fut pris de sanglot, et resta la pendant des heures sens bouger. Sentant qu’il allait rester la longtemps s’il ne faisait rien, le médecin me pris dans ses bras et me tendit à mon père qui me pris dans ses bras et continua de pleurer durant des heures.

Au fil des années, mon père fini par retenir sa peine, mais il ne réussit jamais à faire le deuil de sa femme. Il s’occupa alors de moi, mais chaque fois qu’il posait les yeux sur moi, il ressentait du dégoût. Il avait fini par dire que j’était responsable de la mort de ma mère et me fit culpabiliser, mais il s’occupait tout de même de moi. Ce n’ai que lorsque j’ai eu 5 ans que les choses changea. Un jour, il s’endormit au travaille et son employeur le mis à la porte. Cette fois encore, il mis la faute sur moi, dirent qu’il devant toujours s’occuper de moi et que je prenait tout son temps. Le lendemain il fit une chose terrible, il alla dans une petite ruelle et me laissa seul, sans rien à manger. Quelque jours plus tard, il réalisa se qu’il avait fait et voulu me rechercher pour réparer les erreurs mais il ne réussit jamais à me retrouver. Après un certain temps, il fini par perdre tout espoir. Incapable de vivre avec ce qu’il avait fait, il fit un acte irréfléchis, un geste qui ne fit qu’aggraver les choses, il s’enleva la vie, ce qui causa la peine d’encore plus de gens, le peut de famille qu’il lui restait, ses amis et tout ceux qui le connaissait.

Malheureusement, s’à ne s’est pas passé comme mon père l’aurait espérer pour moi, au tout début, je me suis retrouver seul, l’âme en peine, dans la rue et sans rien avoir a manger. Après un certain temps, je me suis habituer à cette vie, lorsqu’il pleuvais ou neigeais, on pouvaient ce cacher derrière une maison et utiliser des papiers journaux que des gens jetais au poubelle pour se réchauffer et on réussissait souvent à trouver des restes de nourriture dans les poubelles même si cela me répugnais au début, je fini par m’adapter, n’ayant pas le choix, car je mourrait dans le cas contraire, mais je ne voulais pas tout abandonner, même s’il me restais peut de chose, je ne voulais pas faire les même erreurs que mon père.

Ce n’est que 16 ans plus tard que le peu de chance que j’avais réussi à avoir durant ses dernières années tomba, c’étais le 30 mars 1824, le jour de mais 21 ans. J’ai marché plusieurs heures, cherchant quelques choses à me mettre sous la dent comme j’en avais pris l’habitude, mais malheureusement en vain, imaginez ma frustration, avoir à me rabaisser à se point, vidant chaque poubelle à la fois, sous le regard de tout les passant qui prenais tout le temps de traverser la rue juste de peur que je les attaque et tout sa pour rien, vous parler d’une fête ! Je fini par tomber dans le désespoir ; jusqu’à se que j’aperçois le marchant du coin. Il me vain alors une idée, se n’étais peut-être pas la meilleur chose à faire mais s’a en vaudrait le peine : et si je volais le marchand, pas un gros vol, mais juste assez pour pouvoir me nourrir. Je savais que s’était mal, mais je n’avais pas d’autre choix, s’était a peine si je tenais encore debout, je sentais mon ventre se tordre et crier famine. Et si je me ferais prendre, que risquerai-je, me retrouver en prison, serais-ce vraiment pire que la vie que je menait ?

Je passa devant le marcher et remarqua que le marchant me regardait bizarrement. Il est vrai que je ne donnais pas l’impression d’être riche avec mon vieux manteau poussiéreux et mais pantalons trouer. Je me rendit un peut plus loin, ou je me cru à l’abri des regard du vendeur. Par précaution, j’attendit qu’il tourne la tête, je pris de la nourriture sur les étagère et la cacha dans mes poches. Lorsque je fini de me remplir les poches, je me tourna une dernière fois vers le marchant. Il étais tourné vers moi, me regardant fixement. M’avait-il vue ? Se pourrait-il qu’il s’en soit rendu compte au dernier instant ? Je lui tourna le dos, lui ploquant la vue de mon visage terrifié, puis je m’éloigna lentement de lui, sans presser le pas pour éviter tout doute. Mais il étais déjà trop tard, le marchand m’avait déjà vu.

- Au voleur, cria le vendeur, au voleur !

Pris de panique, je fuis à toutes jambes, sentant mon cœur battre de plus en plus vite.

Le marchand ne pouvais se permettre de perdre de l’argent, il me poursuivit, je couru le plus vite possible, tentant à tout pris de m’échapper de lui, mais il était plus rapide, il prenais de l’avance, il réussit finalement à me rattraper dans une petit ruelle tout près. Il me plaqua violemment au sol. Je me releva péniblement, tentant de m’éloigner de lui le plus vite possible, mais avant même que je puisse être complètement debout, il me pris par le collet et me projeta contre le mur. Il me flanqua trois coups de poings dans la figure, et me fit trébucher au sol. En tombant, ma tête se cogna contre une roche pointu, qui pénétra profondément derrière ma tête, Mais le propriétaire du dépanneur ne s’en rendit pas compte sur le champ. Il me donna deux coups de pied dans le ventre avant de remarquer la marre de sang qui s’étais former autour de moi.

Pris de panique, il recula. Il voulais me donner une raclée bien mérité, bien sur, mais en aucun cas il ne voulais me tuer. Il était terroriser et impuissant face à ce qui arrivais, lorsqu’il se rendit alors compte de se qu’il risquait si on le trouvait sur le lieu du crime. Il se mit a courir, terrifié a l’idée de se retrouver en prison, me laissant seul a l’agonie, n’ayant en tête que de s’éloigner le plus possible de moi et de ne plus jamais entendre parler de cette histoire. Mon sang coulait a une vitesse ahurissante, je savais qu’il était trop tard, il ne me restais que quelque minutes a vivre et il n’y avait personne dans les environs. Alors j’ai attendu que la mort m’emporte, après tout, la vie n’avait rien de bon pour moi, tout le monde m’avait abandonner, j’allais mourir et personne ne sans rendrais compte. Même si je ne voulais pas être comme mon père, au fond de moi, tout ce que je voulais durant toute ses années, s’étais de mourir, pour que mon calvaire s’achève et maintenant, j’espérais seulement que la douleur cesse à tout jamais.

C’est alors que j’entendit un bruit étrange derrière moi. Un simple bruit, très faible, mais qui me donnais la chaire de poule. Avec un effort surhumain, je réussi a tourner la tête, ce que je regretta aussitôt. Une scène terrible s’en suivit, une bête immonde ce tenait devant moi. Je ne pouvait que contempler la chose poilue qui me fixais de ses yeux jaunes flamboyant tout en buvant mon sang qui s’était étendu sur le sol rocailleux de la petite ruelle. J’aurais voulu pousser un hurlement, mais dans mon état critique j’en étais incapable, j’étais paralyser, je ne pouvais qu’observer cette chose, qui maintenant me flairait du bout de son long museau, sentant de la chaire fraîche.

La bête ouvrit grandement la gueule, je pouvais voir ses grandes dents pointues qui s’apprêtaient à se refermer contre moi, mais elle arrêta à mi-chemin et tomba tout près de moi, son corps inerte et ses yeux fixant le vide. Je distingua l’épée qui lui avait transpercer le dos. C’était une longe épée de forme étrange avec symbole incompréhensibles incruster dans le métal, celui qui la tenait s’approcha et pointa son arme sur moi. Il me contempla un instant sans bouger d’un centimètre, je pendant un instant qu’il allais me laisser sa, ou alors m’achever, mais après un moment, je cru voir une larme couler sur sa joue. Il fini par baisser son arme et se pencher vers moi.

L’homme était d’apparence humaine, mais je sentais une puissance mystérieuse provenant de lui, une sorte de magnétisme étrange, le simple fait de me trouver près de lui me donnais la chaire de poule. Il ouvrit grandement la bouche, l’approcha de mon cou et me mordit. Une terrible douleur me saisie, tellement intense, que je ne désirais plus qu’une chose, mourir afin que la douleur s’estompe. Le froid s’empara de moi, pénétrant ma chaire et mon sang. Je m’étourdis, la douleur diminua, ma vue s’embrouilla. Je me sentie perdre le peut d’énergie qui me restais, et tout a coup, plus rien, évaporé cette vision d’horreur, disparue cette étrange sensation accompagné de cette douleur immense et cette froideur glacial, puis ma tête se vida même de toute pensée comme aspirer au même rythme que mon sang. Il ne restait que le noir, j’étais en paix, sans aucune souffrance…enfin.
Revenir en haut Aller en bas
varat
Invité



MessageSujet: Re: Pour les nouveaux inscrits (03)   Lun 18 Déc 2006 - 16:35

Je me réveillas dans une petite pièce sombre avec un énorme mal de tête. Je tendis ma main a l’endroit ou aurais du ce trouver ma blessure et remarqua quelle avait cicatriser. Comment cela se pouvait-il, ca ne devait pas faire si longtemps que ca, ou pouvais-je bien me trouver, je ne connaissais personne et comment se faisait il que je suis encore en vie, je pensais être mort, à moins que tous cela n’étais qu’un rêve ou peut-être que j’avais halluciner, après tout, des créatures comme celle que je croyais avoir vue hier soir ne pouvaient pas exister.

Je m’assis péniblement en supportant mes maux de tête et observa la pièce. Je me trouvais sur un petit lit sans grande valeur, mais qui était toute fois plus confortable que le sol dur et froid de la rue. Il n’y avait aucune fenêtre et qu’une seul petite porte. À ma gauche ce trouvait une table de nuit sur laquelle on avait posé une coupe contenant un liquide rouge. Je la pris et vida son contenu d’un trait, pensant qu’il s’agissait d’une coupe de vin, ce qui aurait été fort apprécié dans l’état que j’étais. N’aillant jamais but de vin, je trouva le goûts étranges, mais pourtant excellent, si bon en fait, que je n’espérais plus qu’une chose, en avoir encore plus, pouvoir goûter une seconde fois a se liquide qui m’avais fait atteindre l’extase. Je remarqua que mon mal de tête était aussi partie quand j’eus finis de boire. Délivrer de cette migraine, je me mis a chercher dans toute la pièce à la recherche d’un peut plus de se liquide rouge ci délicieux.

Après un moment, je me fit interrompre par un raclement de gorge. Je me retourna, et aperçus un homme vêtu de noir se tenant devant la porte, me regardant de ses yeux noirs priver de toute émotion apparente, cet homme que j’avais aperçu avant de m’évanouir, celui qui m’avait causé cette terrible douleur. Terrifié, je m’éloigna de lui, cherchant une autre issu autour de moi, mais il n’y avait que la porte ou était poster l’homme en noir.

- N’ai pas peur, me dit-il en avançant d’un pas, je ne te veux aucun mal.
- N’avancer pas, lui criais-je, terrifié à l’idée qu’il s’approche de moi, je vous préviens, je sais me défendre.

Malgré mon avertissement, il continua d’avancer en me répétant qu’il ne me voulait aucun mal. Pris de panique, je me rua sur lui, mais au moment de l’impact, il bougea si vite que je n’eu même pas le temps de bouger, il me contourna aisément et me poussa contre la porte qui se fracassa. Je me retrouva étaler sur le sol, mais curieusement je ne ressentais pas tant de douleur pour un impact aussi violent, normalement je n’aurais pas pus me relever après un telle impacte, mais là je ne ressentais qu’une petite douleur qui me semblais si lointaine. Mais avant que je puis me relever, il sorti son épée et la pointa sur ma nuque. J’aperçus alors une porte tout près de nous, une porte différente de tout les autres autour de moi, il devais s’agir de la porte qui menait à l’extérieur, s’il pouvait enlever son arme, il me serait si facile de m’enfuir.

- Si je voulait te tuer, tu serait déjà mort, me dit-il en enlevant son épée et en me tendant la main que je saisit pour me remettre debout.
- Si vous ne me voulez aucun mal, lui demandais-je, pourquoi m’avoir amené ici et ou sommes-nous ?
- Nous sommes dans la foret à l’ouest du village. J’ai du vous amener ici, car vous ne pouvez rester à l’extérieur pour l’instant.
- Vous ne me forcerez pas a rester, dis-je en courant vers la porte
- Non ne faite pas ca, cria-t-il en reculant d’un pas.

Ne portant aucune attention a lui, je continua de courir et ouvris la porte qui menait a l’extérieur. Avant même que je puisse mettre un pied dehors, au moment même ou les raillons du soleil entrèrent à l’intérieur, je fut pris d’une autre vague de douleur, je brûlais sur place, sentant ma peau partir en lambeaux, forment des milliers de plais sur tout mon corps. Incapable d’en supporter d’avantage, je fit un pas en arrière et m’écroula au sol, continuant d’hurler de douleur, sentant ma chaire brûler lentement sans rien ne pouvoir y changer.

Plus loin, cacher derrière une bibliothèque, l’homme vêtue de noir ce protégeais contre cette lumière brûlante. Mais il osa tout de même poser un regard sur moi. En me voyant sur le sol, hurlant de toute mes force, mon visage crispé de douleur, il eu pitié et ce rua vers la porte. En sortant de sa cachette, la même douleur s’empara de lui, devait-il vraiment subire autant de douleur pour moi, après tout, il ne me connaissais pas. Mais au moment ou il allait laisser tomber, je cessa de hurler. Sentant que j’allais bientôt mourir, cessa de ce poser des questions et se rua vers la porte qu’il ferma rapidement. Il s’arrêta un instant, ses plais se referma d’elle même, lui arrachant une effroyable douleur. Il se pencha ensuite vers moi terroriser à l’idée que je puis déjà être mort, mes en se rapprochent, il remarqua que j’étais seulement inconscient.

Je me réveilla à nouveau dans la même sombre pièce et le même homme ce tenais devant moi.

- Vous allez m’écouter cette fois, me dit-il ?
- …mais qu’est ce qui m’arrive, lui demandais-je les larmes au yeux, je vous en pris expliquer moi.
- Très bien, vous êtes…un vampire.
- Quoi ? Vous êtes fou, les vampires n’existe pas et puis je crois que je serais le premier a le savoir si j’en étais un.
- Les vampires existent et désormais tu est comme nous, nous agissons dans l’ombre depuis des centaines d’années car…
- Vous êtes complètement cingler, lui dis-je sens attendre qu’il finisse ses explications.
- Je dit la vérité, pourquoi pensez-vous que vous avez été brûlé par la lumière du soleil, votre blessure à la tête, elle s’est guérie vite vous ne trouver pas…et je vois que vous avez but votre coupe de sang que je vous avais laissé.
- De.. de sang.

Je fus pris de nausées, s’il disait vrai, non seulement j’avais but du sang, mais en plus j’avais adoré ca, tellement, que même en sachant de quoi il s’agissais, j’en redemandais encore.

- Ne t’inquiète pas, me dit-il en voyant mon dégoût envers moi-même, on fini par s’habituer en fait, ces se que tu aimera le plus au monde.
En me rappelant à nouveau se que j’avais ressentit, je devais avouer qu’il avait raison, même si s’étais du sang, je serais près à tout pour en avoir encore ne serais-ce qu’une goûte.

- Alors je suis vraiment un…un vampire ?
- Oui, mais ne prend pas sa comme un fardeau, tu allait mourir et t’a vie n’avait rien de bon, je t’ai tout donné, tu est plus fort, plus agile, plus rapide, sans oublier que les vampires dégagent aussi une attraction sexuelle, toute les femme seront a tes pied, pour l’éternité, car maintenant tu est immortel.
- Alors tout est pour le mieux ?
- … Nous en reparlerons ce soir, je vais me coucher. Tu devrait habituer toi aussi, les vampires dorment de jour car on ne peut pas sortir comme tu la vue.

Je sentit qu’il voulais éviter ma question, mais je ne répliqua pas, de peur qu’il ce fâche. Il partit dans l’autre pièce, me laissant seul. Je m’étendis sur le lit en repensant à tout ce qu’il m’avais raconter et finis par m’endormir quelques heures plus tard, tourmenter de savoir que j’étais maintenant une créature de la nuit avide de chaire fraîche.
Revenir en haut Aller en bas
varat
Invité



MessageSujet: Re: Pour les nouveaux inscrits (03)   Lun 18 Déc 2006 - 16:35

Lorsque je me réveillas, les raillons brûlants du soleil avaient fait place à la douce fraîcheur de la nuit. Je sortie de la chambre et retrouvas le vampire qui m’avait accueillis, dans le salon, perdu dans ses pensés. Je n’avais plus peur de lui, après tout, s’il voulait vraiment me faire du mal, il l’aurait déjà fait et il était le seul qui pouvait m’expliquer se qui se passait en moi. Je cessa mes soupçons malveillants et m’assis près de lui.

- Je me nomme Varat, lui révélais-je.
- Et moi Damrès, me répondit-il en revenant à la réalité.

Pour la première fois depuis notre rencontre, je le voyais sourire, s’était un faible sourire, serte, mais il lui donnais un tout autre aire, le rendant plus…humain.

- Pourquoi n’avez vous pas répondu à ma question hier, lui demandais-je en me rappelant de notre dernière conversation ?
- Quelle question, me demanda-t-il d’un aire innocent ?
- Je vous est demander si tout étais mieux lorsqu’on était vampires.
- … en réalité, il y a… une guerre, qui fait rage depuis des siècles, beaucoup de nos semblables en son mort, nous nous battons contre des créatures immondes. En fait tu en a déjà vue une, la bête qui buvait ton sang sur le sol quand tu t’est blesser.
- Mais qu’est-ce que s’était ?
- Un lycan !
- Un quoi ?
- Un lycan, ou un loup-garou si tu préfère, nous lutons contre ses bêtes cruelles et sans pitié.
- Alors je suis sensé me battre contre eux moi aussi, demandais-je, terrifier à cette idée, mais je n’aurais aucune chance contre de telles créatures ?
- Je peux te prendre sous mon aille, je te ferais goûter au pouvoir, atteindre la véritable puissance, toi et moi nous pourrions faire tous se que l’on veut et personnes ne pourra nous en empêcher, qu’en dit tu ?
- Je ne m’attendais pas à ca, mais je fais tout de même y réfléchir.
- Très bien, mais apporte moi ta réponse le plus top possible.
- D’accord, mais laissez moi un peut de temps.

Nous somme restés assis pendant plus d’une heures sans plus échanger la moindre parole, tout deux errants dans nos pensés. J’ignore à quoi il pouvait bien penser, mais moi je songeais à sa proposition. Devais-je me battre contre ses monstre moi aussi ? Si je dit oui, je deviendrais plus fort et plus agile, mais je risquerais ma vie tout les jours, mais si je refuse, ou pourrais-je bien aller, je retournerais dans la rue ? Que devais-je faire ? Mais avant que j’en vienne à une conclusion, mes pensés furent interrompues par Damrès qui se leva enfin et partit dans l’autre pièce. Il arriva un instant plus tard avec des vêtements à la main.

- Lave toi et change toi, me dit-il, tu en a grandement besoin, la sal de bain est par la, ajoutât-il en me pointant une porte, et dépêche toi on sort.

Sentant qu’il avait raison, je partit dans la direction qu’il m’indiquait en prenant les vêtements. Après une bonne douche, je vêtis les vêtement qu’il m’avait donné. S’était un habit propre et chique qui je trouve, me donnait bonne allure. J’en profita aussi pour me peigner les cheveux et me raser la barbe, puis retourna dans le salon.

- Bon, tu a plus d’allure comme cas, aller on part.

Je me demandais pourquoi il voulait sortir, mais je sentais que le fait de prendre l’aire me ferais du bien après avoir passer tout ce temps enfermer, alors je ne lui posa pas de question. Je le suivis alors jusqu’à la porte et sortis à l’extérieur. Je m’attendait à respirer de l’aire fraîche, mais curieusement, rien ne se produisit. Je ne m’en étais pas encore rendu compte, mes je réalisa maintenant que je ne respirais plus. Sentant que je commençais à paniquer, Damrès comprit se qui se passait, ayant lui même passer par la auparavant.

- Ne t’inquiète pas, il est normal que tu ne respire pas, les vampires n’on pas besoins d’aire.

Je me calma peut à peut, je devais m’habituer à cette nouvelle vie, mais je trouvais tout de même bizarre de ne pas avoir à respirer. Je continua donc d’avancer en regardant la forêt. S’est alors que je me rendis compte d’une chose, le soleil était coucher, il devait être plus de minuit, et les grand arbres de la forêt cachaient le peut de lumière qui émanait de la lune, mais pourtant je voyais trais bien, je pouvais distinguer le moindre petit détaille. L’homme qui m’accompagnait avait attendu que je m’en rendre compte, mais lorsque ce fut le cas, il fut surpris de distinguer non pas de la crainte, mais bien de l’éblouissement en moi. En effet, je n’ai pas eu peur de se nouveau pouvoir, en faite, je trouvais que toute les choses étaient tellement plus belles à travers mes nouveaux yeux. Je continua donc de marcher en regardant toute les moindre petite chose avec attention. Après un moment, nous finîmes par arriver au bordure du village.

- Pourquoi est-ce que vous m’avez amener au village, lui demandais-je ?
- Que tu devienne ou non mon apprenti, tu doit chasser, car sinon tu ne pourras jamais survivre.
- Quoi, non je ne suis pas près à sa, je ne veux pas tuer des aîtres humains.
- Pourtant tu va devoir manger, tu dois déjà avoir faim, sa deviens vraiment horrible si on ne mange pas, on a l’impression de sécher, on a mal partout et la douleur elle ne s’arête jamais, à moins que tu te décide de te nourrire, mais je te laisse tout de même le choix.

Il continua donc de marcher, me laissant seul derrière. Il est vrai que j’avais faim, mais je m’y suis habituer avec le temps, je ne pouvais pas beaucoup manger dans la rue, mais je ne voulais pas mourir de faim non plus.

- Attend moi, lui dit-je, je viens avec toi.

Il arrêta donc de marcher, attendant que je le rejoindre. Lorsque j’arriva près de lui, il me jeta un regard, mais ne me dit pas le moindre mot. Pourtant, avec le simple coup d’œil qu’il m’avait posé, je sus qu’il savait déjà se qu’il allait ce passer. Je le suivit alors une fois de plus, jusqu’à ce que l’on aperçoive un grand immeuble. Damrès arrêta tout près de la batiste et se tourna vers moi.

- Écoute, pour la première fois, tu va rester avec moi, comme sa tout ira bien. Je connais un bon endroit pour qu’il n’y ais pas de témoins, on dois faire attention pour ne pas se faire prendre, sinon on aura des problèmes avec les paysans. Maintenant suit moi.

Je suivis donc ses conseilles et pénétra dans l’immeuble à ses cotés. À l’intérieur régnait une ambiance de festivité, les gens buvaient et dansant sous une musique enivrant. Je me mêla à l’ambiance en continuent d’avancer lentement. Je remarqua que Damrès regardait déjà autour de lui, à la recherche de la proie idéal, ce qui ma rendais encore plus mal à l’aise, je ne savais pas si je serais capable de me rendre jusqu’au bout et si j’en étais incapable, que m’arriverais-t-il ? Mes pensés furent rompu à nouveaux par l’homme qui m’avait entraîner jusqu’ici. Il ce dirigeait maintenant vers une table ou étaient assisses deux jeunes femmes. Il leur adressa la parole sens même m’avertir.

- Milady, dit-il à une des femmes, m’accordez-vous cette danse ?
- Bien sur, lui répondit-elle, comme hypnotiser par l’homme qui se tenait devant elle.
- Et moi alors, dit l’autre jeune fille qui était assise avec elle.
- Puis-je te proposer mon ami, déclara Damrès en tendant la main vers moi.

En me voyant, elle eu la même réaction que l’autre femme à l’égard de Damrès. Ses deux femmes étaient complètement sous nos emprises, j’avais l’impression que l’on pouvait faire toute les erreurs que l’on voulait, mais qu’elles continueraient tout de même de nous aimer. N’ayant jamais danser de ma vie, j’était un piètre danser, et je lui pilait souvent sur les pieds, mais malgré ca, elle ne cessait de me complimenter sens passer le moindre commentaire sur ma façon de danser. Une heure plus tard, Damrès vint nous rejoindre avec sa proie.

- Les filles, il y a une ferme abandonner tout près d’ici, dit-il, vous voulez y aller, on sera plus…tranquille ?

Elle acceptèrent sans hésiter et on se rendit dans la battisse abandonner. Une fois à l’intérieur, je me sépara de Damrès et alla dans une autre pièce ou la jeune femme m’embrassa tendrement. Curieusement, je n’avais aucune envie faire l’amour avec elle, ce que j’aurais put faire aisément, car elle était totalement sous mon charme, mais la seul chose qui m’intéressait en se moment, s’étais de boire son sang.

Je posa alors maladroitement plusieurs baisés et descendu jusqu’à son coup. La, je marqua une pause, assaillant de me retenir, mais j’en étais incapable et je la mordit à la nuque. Je retrouva alors ce goût exquis, mais cette fois en plus de cette saveur délectable, je sentais une chaleur enivrante qui sortait de son corps et ses hurlement de douleur ne fessaient qu’augmenter l’extase qui émanait de moi. Lorsqu’il n’y eu plus de sang qui sortit d’elle, je lâcha prise et la jeta au sol. Je venais de tuer quelqu’un, mais pourtant, je n’avais pas de remords, je me sentais bien, à l’aise. Je sortit de la pièce et rejoignis Damrès qui m’attendais de l’autre coté de la porte. Il jeta un œil derrière moi et vu le corps inerte sur le sol.

- Dépêche toi, me dit-il, il ne faut pas qu’on nous vois ici.

Je sortit à l’extérieur rapidement et me rendis avec Damrès à sa maison. Une fois à l’intérieur, il me recommanda d’aller me coucher, se que je fit sans attendre. Je repensa alors à se que s’était passer aujourd’hui et fini par me rendre compte que je pouvais maintenant avoir tout se que je désir et bien plus encore, je n’avais plus besoin de toujours penser au autres et de me priver de tout, j’allais enfin vivre une vrai vie.
Revenir en haut Aller en bas
varat
Invité



MessageSujet: Re: Pour les nouveaux inscrits (03)   Lun 18 Déc 2006 - 16:36

J’ignorait quelle heure il pouvait être à mon réveil, mais curieusement, peut être n’étais-ce qu’une intuition ou bien seulement mon imagination, mais je cru plutôt qu’il s’agissait d’un autre de mes nouveaux pouvoirs, je sentait que le soleil n’était pas encore coucher, pourtant je ne pouvait voir à l’extérieur, s’était comme si je pouvait le voir, mais qu’en même temps, il m’était invisible. Mais quoi qu’il en soit, seul Damrès saurait m’éclairer sur le sujet, mais j’avait des chose plus importante à lui annoncés, lui révélé ma réponse à son offre. Je me leva et sortit de la pièce à la recherche de Damrès. Sa porte de chambrer était encore fermer et je ne le trouva pas dans le reste de la maison, j’en conclu qu’il devait encore dormir, je ne devait pas être dans le tord quand je disait qu’il était encore tôt. Je n’étais pas encore habituer à dormir de jour et à cette heure si, j’étais loin d’être fatiguer. Je ne savais que faire, je suis rester la, à ne rien faire pendant plus d’une heure, mais je fini par trouver le temps long, je me rendit à la salle de bain et m’aspergea de l’eau au visage. Mes long cheveux tremper tomba alors devant mes yeux. Je pris un peigne et tenta de me les arranger, mais sans succès. Après un moment, je commença à être las de cette panoplie de cheveux qui me brouillait à présent la vue. Je pris des ciseaux dans un des tiroir et commença à les coupés mèche par mèche. Une fois le plus gros partit, je tenta de les mettre égal, tache difficile, puis-ce qu’il n’y avait pas de miroir, ce qui était étrange pour une sal de bain. Je réussit tout de même à les rendre plus ou moins égal, enfin je pense? Pour être sur que si se n’était pas égal, que sa ne paraisse pas, je pris le mélange miracle que Damrès avait glisser entre les vêtements qu’il m’avais prêter. On disait que cette espèce de glue avait le pouvoir de durcir et devenait très ferme. Damrès s’en servais pour garder ses cheveux plat, moi je l’utilisa pour tout les mettre en l’aire. Comme sa ils ne me dérangeraient plus. Je sortit de la salle de bain et alla dans le salon, ou je retrouva Damrès qui était maintenant réveillé. Lorsque j’apparu devant lui, il remarqua mes cheveux, mais ne passa aucun commentaire lorsque je m’assis près de lui.


- J’ai repenser à votre offre, lui dit-je en me tournant vers lui.
- As-tu pris ta décision, me demanda t-il?
- Oui, apprenez moi tout se que vous savez, je veux être fort.
- Si je te prend comme apprentis, tu devra m’obéire, quoi que je te dise, tu devra le faire, même si tu trouve que s’est insensé, accepte tu ses condition?
- … oui, j’accepte, je suis prêt à tout pour devenir aussi fort que vous.
- Et bien si tu m’écoute, et que tu suis mes ordre sans contester, tu le serra, j’en suis sur.
- Merci.
- Maintenant suis moi.

Je fis se qu’il me demanda et le suivis jusque dans la cave. S’était une petite pièce presque vide, il n’y avait d’une bibliothèque ou se trouvait plusieurs livre et dont deux statues en forme de gargouille était poster à ses deux extrémités, il y avait aussi une pille de journal et d’article de toute sorte empiler près du mur du font, il devait les avoir accumuler durant des années, car il y en avait des centaines. Damrès se dirigea vers l’une des deux gargouilles et arrêta devant elle.

- Ceci est l’une de mes création, me dit-il, j’ai construit toute cette maison, ainsi que tout se qu’il y a à l’intérieur, ce que tu vois devant toi n’est pas exactement ce à quoi cela ressemble, il se trouve qu’il s’agit en fait d’un mécanisme extrêmement complexe.

Je l’écouta attentivement, voulant en apprendre le plus possible et curieux de savoir se que se mécanisme pouvait bien cacher. Il entra sa main dans la gueule grandement ouverte de la bête de pierre, il se rentra les deux dans pointus de la gargouille dans son poignet.

- Mon sang coule maintenant dans un millier de conduits, seul un vampire peut ouvrir se passage, tu doit toujours utiliser cette gargouille, à gauche, si tu utilise l’autre, tu mouras il y a un poison, pouvant tuer toute chose, un mélange de poison, pour les humains, de nitrate d’argent, pour les lycans et d’eau bénite, j’ai ajouter quelques produits et réussit à le rendre mortel, il s’infiltre dans ton système et une heures plus tard, si tu n’a pas pris l’antidote, il ne reste plus rien de toi, alors utilise celle de gauche.
- D’accord, lui répondit-je sur un ton grave, pour lui faire comprendre que j’avait bien compris.

J’attendis un instant, je m’attendais à se que la bibliothèque bouge, mais elle ne se tassa pas même d’un millimètre. Voyant mon interrogation, Damrès me pointa quelque chose derrière moi. Je me retourna pour voir ce qu’il y avait. On aurait dit qu’il se passait quelque chose sous le sol, une trappe si ouvrit lentement, laissant derrière elle une ouverture assez grande pour laisser passé un homme. Damrès passa devant moi en me posant un regard amusé en voyant ma stupéfaction.

- Suis moi, me dit-il en descendant par le passage.

Je fit se qu’il me demande et le suivis dans l’ouverture. Il faisait sombre, seul la lumière que nous laissions derrière nous en descendant ses centaine de marches nous éclairait faiblement, un silence totale y régnais, donnant la chair de poule. Si un humain oserait venir jusqu’ici, il serait sûrement devenu fou, ou aurait fuit de panique. Après ce qui me sembla plus d’une heure, nous somme enfin arrivé à une porte. Damrès s’arrêta au seuil de la porte et sortit un trousseau comportant cinq clef. En les comptant bien, quelque chose m’échappa, il y avait une clef pour la terrasse à l’extérieur, une pour sa chambre, une pour la porte d’entrer et sens doute une pour la porte à la quelle nous fessions face, mais à quoi pouvait bien servir la dernière, il n’y avait pas d’autre serrure dans la maison? Je n’eu pas la réponse à cette question que je n’osait lui poser, de peur que mon nouveau maître n’apprécies pas que je lui pose tant de question. Il prit une de ses cinq clefs en question, clef des plus étranges, jamais je n’avais vu, une clef si complexe, ses branches étant sur les deux coté, formant comme deux clef en une, les détails étaient saisissant, l’homme qui l’avait sculpter devait se rouler dans l’or de par ses œuvres complexe. Il l’entra dans la serrure double et déverrouilla la porte qu’il ouvra par la suite. Une fois à l’intérieur, je fut surpris en me rendant compte qu’il ne s’agissait que d’une simple pièce vide, une pièce extrêmement grande, mais vide et dont tout les murs étaient fait d’un millier de tuile de verre. Damrès m’adressa la parole, voyant mon aire déçus.

- Nous nous trouvons dans la salle d’entraînement, s’est ici que je vais te former, du moins, s’est la que va se passer la plus grande partit de ton entraînement.
- Sens vouloir vous offenser, lui répondis-je, pourquoi vous avez vous donner tant de mal pour protéger une pièce vide?
- Tu ne devrais pas te fier au apparence, cela pourrait causer ta perte un jour, si je ne t’aurais pas montrer se passage secret, tu ne l’aurait jamais trouver, mais pourtant tu peut apprendre à les pré sentir, concentre toi et observe attentivement cette pièce.

Je voulais faire se qu’il me demandait, mais je ne comprenais pas ce qu’il attendait de moi, comment pouvait-il y avoir un passage secret dans une pièce vide? Je regarda autour de moi, à la recherche de moindre indice, s’est alors que je remarqua…les murs, ils étaient bien trop détailler, ce n’étais qu’une simple pièce, Mais les tuiles utiliser pour les murs devait valoir une fortune. Je commença donc à les observer une à une, toute pareille, jusqu’à ce que je remarque un symbole étrange sur l’une d’elle, il ressemblais curieusement aux symbole incruster dans l’épée de Damrès. Je tendis ma main vers la tuile en question, à son contacte, j’entra comme dans une transe. Je ne savais pas se qu’il fallait faire, mais pourtant je le fis, sens vraiment m’en rendre compte, mais pourtant en étant conscient, je poussa six tuiles, dans un ordre bien précis, une fois chacune d’elle enfoncer, un flot de sang coula, rendant une partit de la tuile rouge et tracent un filais de sang, la reliant à le tuile précédemment pousser. Une fois que j’eus fini cet alignement de six tuiles, je recula d’un pas, revenant à moi même, contemplant ce que je venais de réaliser avec étonnement. L’alignement des tuiles formait un triangle, dans lequel y reposait un autre triangle dans le sens inverse du premier et dans son centre, il y avait cette tuiles qui m’avait fait entrer dans cet états de demie- présence, avec son symbole, maintenant rouge de sang.



- Ceci est le symbole de l’intelligence, me dit Damrès en me pointant le dessin au mur, appuis une fois de plus sur le signe au centre.

Je fis se qu’il me demanda et au moment ou la pierre s’enfonça, un bruit roque se fit entendre, Les tuiles qui formait les murs descendirent lentement, jusqu’à ce qu’ils soient complètement disparue sous le sol, laissant apparaître derrière eux une multitude d’armes, des petits poignards aux longue épées, des aches aux lances et des dards aux arcs. Les armes recouvraient les murs en entier, seul la petite partit du mur, la où ce trouvait le symbole, était rester pour que l’on puise refermer les murs une fois que l’on aurait terminés. Damrès me laissa observer les armes un instant, puis s’approcha de moi en dégainent son épée, je l’avait déjà vue, mais j’avais plus porter attention aux symbole qui y étaient graver qu’a l’arme elle même, il s’agissait d’une épée à deux main, elle était très longue, mais il la soulevait sans aucun effort apparent. Il n’y avait vraiment aucun autre détails que les symbole qui y étaient grave, j’en distinguais maintenant un autre, celui de l’intelligence, celui-la même qui étais imprégner sur le mur.

- Ceci est mon armes, fait en argent, comme toute les autres armes ici, avec des armes comme ceux-ci, les lycans ne résiste pas longtemps, mais tu doit savoir t’en servir. Ici, je vais t’apprendre à te servir de chacune de ses armes, sa sera une tache long et pénible, je t’avertis, mais ca te permettra de choisir l’arme qui te conviens le mieux et de pratiquer son art, ton entraînement ne sera terminer que lorsque tu aura réussi à me désarmer, qu’importe l’arme que tu choisira. Même après nous aurons encore besoin de s’entraîner, mais bien moins que dans les prochaines semaines, je peut te l’assurer.

J’avais l’impression qu’il voulait me décourager, ou bien voulait-il me tester? Mais quoi qu’il en soit, je n’avais pas l’intention de perdre espoir si facilement, même si se serais difficile et douloureux, j’avais l’intention d’aller jusqu’au bout.

- Aujourd’Hui, continua t-il, je vais te montrer les technique de base pour une épée à une main. J’en est huit, elle sont juste la, rajouta t-il en me pointant deux ranger d’épée un peut plus loin sur le mur, tu peut choisir celle que tu veux.

J’alla où il m’avait pointer et aperçu les épées en questions. Une d’elle en particulier attira mon attention, il y avait des rubis d’un rouge éclatant incruster dans le manche, des motif étrange ornaient la lame tranchante. Je pris l’épée de ma main gauche, et fendit quelque coup dans le vide, je ne savais pas vraiment si elle était bonne, je n’y connaissais rien, mais s’étais la plus belle. Je m’approcha de Damrès, l’épée à la main.

- Ne t’inquiète pas, me dit-il voyant que je n’étais sur de mon choix, toute mes armes sont de très bonne qualité, tu as fait un bon choix.

Je me sentit un peut plus rassurer, le fait de savoir que je possédais une bonne épée me donnais moins l’impression d’être désarmer devant lui. Il commença par me montrer les technique de base, tout les mouvements, et me donna des conseilles pour que mes coup soient plus fort et plus rapide. Il me fit pratique pendant presque toute la nuit, je finie par être capable de faire quelque mouvement qu’il m’avait montrer, mais j’était loin d’être aussi vite que lui et la plupart des mouvement étaient encore beaucoup trop complexe pour moi. Je remis l’épée en place et referma les murs. Je sortis de la pièce avec Damrès, et refis tout le chemin dans le sens contraire, puis referma le passage. Je me rendis dans le salon et m’assis sur le divans, soulager de pouvoir enfin me reposer, après une nuit d’entraînement intense. Mais à peine es-je eus le temps de s’asseoir, que Damrès me rejoignit.

- Désoler, me dit-il, mais se n’est pas encore fini, on doit aller chasser.

J’étais sens force, mais je m’étais promis d’aller jusqu’au bout, alors je me releva péniblement et le suivi. Comme la veille, nous somme partit nous trouver des proies. Au contacte du sang de ma victime, je me suis tout de suite plus fort, sentant maintenant que je pourrais passer toute mais journées comme celle-ci, tant que je pourrais profiter de se repas par la suite. Je retourna ensuite cher Damrès et cette fois, je partit me coucher et m’endormis l’esprit en paix.
Revenir en haut Aller en bas
varat
Invité



MessageSujet: Re: Pour les nouveaux inscrits (03)   Lun 18 Déc 2006 - 16:36

Les jours qui suivirent firent comme la même journée qui se répétait sans cesse, tout comme la veille, nous allions sous terre pour m’entraîner. Après quelque jours, je réussit à faire la plupart des techniques de base pour l’épée à une main, Damrès me fit donc passer aux haches.

Comme avec les épées, il m’en fit choisir une et me montra comment m’en servir. La hache, la pire arme au monde selon moi, j’ignore comment des combattants peuvent aimer cette arme, non seulement les technique son complique, mais en plus, directement en commencent un combat, l’ennemie a déjà l’avantage, car la hache a une très courte porter si on compare a n’importe quel autre arme. Je ne réussit même pas à terminer cet entraînement. Après deux semaines de travaille acharner, Damrès me dit que se n’étais pas si grave si je ne savais pas utiliser une des armes, mais que sa commencerais à l’être si cela arriverais pour une autre arme. Il fallait donc que je réussisse avec tout les autre armes.

Il me fit ensuite essayer les dard, il suffisait de bien savoir viser et de le lancer le plus vite possible. Je réussit à arriver à ce que mon maître dit acceptable et passa à l’épée à deux main, l’arme de mon maître.

Je comprenais maintenant son choix, en prenant l’épée que j’avait choisit, une longue épée en argent, au manche noir, dont plusieurs diamant blanc étaient incruster à l’intérieur, on pouvait voir que la lame était encore neuve et n’avait jamais servie, je m’attendais à se quel soit beaucoup plus lourde, mais ce n’étais pas le cas, s’était sûrement à cause de nos pouvoir, mais l’épée semblait être aussi légère que celle à une main. Se fut bientôt et de loin l’arme que je préféra, étant habituer à cette arme, Damrès put me montre un plus grand nombre de techniques que je réussis avec une fluidité parfaite en seulement deux jours. Il est vrai qu’il ne s’agissait que des mouvement de débutant, mais je sentais qu’avec le temps, je réussirais à faire les plus complexe. La plus grande partit, était baser sur la force et j’avais appris en m’en servir à un degré des plus haut.

Nous sommes ensuite aller vers les arcs, j’avait garder un œil sur cette arme, car elle à un avantage énorme, elle peut attaquer un ennemie à distance. Mais je me rendit compte quelle n’était pas si bien que sa, bien sur on pouvait attaquer un ennemie de loin, mais les dommages étaient minime et on se trouva à être démuni une fois l’ennemie proche. Je fit tout de même les exercices que je devais faire et passa au poignard.

Damrès m’expliqua que le poignard était très important et que je devais absolument savoir m’en servir, car qu’importe l’arme que je choisirais, je le porterais toujours avec moi pour ne pas me retrouver totalement désarmer devant un adversaire. Je compris vite qu’il s’agissais plutôt d’un arme de défense, Damrès m’appris à dévier des coups d’épée acharnés avec cette seul arme. Après d’innombrable blessures, je fini par comprendre le principe, il s’agissais de positionner sa lame exactement au bon endroit et au bon moment. Pour un simple coup, ce n’étais pas très compliquer, mais la, je devais le faire des dizaines de fois, à une vitesse et une précision extrême. Je ne sais pas combien de temps on passer, les jours d’entraînement, les nuit de chasse, je fini bientôt par ne plus avoir la notion du temps, mais je fini par réussir et tout ce que je sais s’est que sa à durer très très longtemps.

Après tout ce temps, j’avais compris comment Damrès procédais pour m’enseigner, passait d’une arme à l’autre en m’enseignent les technique qui pourraient m’intéresser cher l’arme et il faisais une arme à le fois, selon leur position sur le mur. Imaginer quel fut ma surprise lorsqu’il passa à cote d’une arme, sans même daigner lui poser un regard. Je me tourna alors vers lui.

- Maître, lui dis-je confus, je crois que vous avez oublier cette arme, rajoutais-je en pointant la série d’armes.

Il s’agissait de faux, comme celle que l’on pouvait voit dans de sombre histoire, entre les mains de la mort elle même qui l’utilisait pour prendre les âmes.

- Je ne les est pas oublier, me répondit-il, loin de la, moi même, j’ai du suivre cet entraînement avant toi.

Il ne parlais pas souvent de son passer, j’écouta dont attentivement chacune de ses paroles.

- Je n’est pas vraiment été l’élève le plus modèle, à vrai dire, tu apprend beaucoup plus de temps que moi même jadis. Pour toi se fut la hache, moi la faux, je n’est jamais réussit à la manier, à vrai dire, je me blésais plus moi que l’adversaire. C’étais pourtant l’arme que choisissait la plupart des grand maître…je suis désolé, je ne pourrai pas t’enseigner son maniement, je risquerais plutôt de te brouiller. Mais maintenant si tu veux passons à la prochaine.
- D’accord.

Je sentais qu’il me cachait encore des choses, mais je ne lui en voulais pas, le fait de se remémorer son passer lui avait cosser une grande peine et bien que je ne savais pas pourquoi, je ne voulais pas en rajouter. Je fini par le suivre jusqu’au lances.

La lance, l’arme la plus ancienne, bien qu’il y est eu quelque modifications, la lance reste l’arme la plus vielle et je compris pourquoi, elle étais très utile car elle étais longue, ce qui te permettais de garder une bonne distance avec l’ennemie et lorsque l’on savais s’en servir, les dégâts pouvait être saisissent. Mais, une fois le combat terminer, il était difficile de la ranger discrètement et elle pouvais devenir encombrante. De plus, les dégâts de l’épée à deux mains étais plus destructeur et restais mon premier choix.

Après avoir fini l’entraînement de la lance et une bonne chasse, je repartit me coucher en sachant que le lendemain, je serais rendu à la dernière armes et qu’après il ne me resterais qu’à perfectionner mon entraînement de l’épée à des mains…du moins s’est ce que je croyais.

Je me rendit comme d’habitude vers la salle en passent par le passage secret. Il ouvrit à nouveaux la porte avec son trousseau de cinq clefs, me faisant rappeler que j’ignorais toujours à quoi pouvais servir la dernière clefs. Je me tourna vers lui et lui adressa la parole lorsqu’il retira la clef de la serrure.

- Maître, pouvez-vous me dire à quoi sert cette clef, lui demandais-je en pointant celle en question?

- Non, me répondit-il, je suis désolé Varat, mais je te promet que je vais te répondre un jour, quand le moment seras venu.

Je doit avouer que j’était intriguer et même frustrer qu’il ne m’accorde pas cette confiance, moi qui lui faisait maintenant tellement confiance, moi qui jour après jour, mettais ma vie entre ses main, l’écoutant sens même jamais répliquer. Mais je fini par m’admettre qu’il devait s’agir de quelque chose de trop important pour qu’un simple apprentie y est accès. Je continua donc mon entraînement sans en reparler, mais en posant mes yeux intriguer sur cette mystérieuse clef, pendant au bout de son trousseau.

Se jour la, comme j’avais prévu, nous avons commencer l’entraînement de la dernière arme. Il s’agissait de l’épée à double lames. Un long manche d’argent, environ de la grandeur d’un homme, un peut comme un bâton, mais avec à son extrémité deux lames tranchantes. Pour cette arme, au contraire de l’épée à deux main, on devait se baser sur la vitesse et non la force. Le principe étais simple, il fallait faire tourner l’arme en rond le plus vite possible. La basse fut très facile à apprendre et je remarqua que j’étais aussi rendu beaucoup plus rapide. L’arme tournais tellement vite sur elle même qu’elle en étais dure à suivre. Je crois que n’a durer que quelques jours, au plus une semaine. J’avais enfin fini de tester chacune des armes et je me retrouva seul dans mon lit, songent à ma journée qui avait été un peut plus relaxent que les autre.

J’avais tenu la promesse que je m’étais faite, j’avait tenue jusqu’au bout. Je savais que se n’étais pas totalement fini, il restais le perfectionnement de mon arme, mais je savais qu’après tout ses efforts, quoi qu’il arrive, je ne laisserait plus tomber. Mais il y avait encore un petit problème à régler avant. Jusqu’à présent, l’épée à deux mains avait étais mon premier choix, mais maintenant, j’en étais plus certain. L’arme que j’avait utiliser durant les dernier jour s’était avérer autant redoutant, sinon plus…à moins que la première avait été mieux, mais que par le temps que s’était écrouler entre, je n’avais plus exactement la même idée d’elle. Damrès m’avait donner du temps pour y penser, mais ce temps m’avait plus embrouiller l’esprit et non le contraire. Je fini par m’endormir, indécis et confus.

Le lendemain, du moins se qui étais rendu pour moi le lendemain et non le soir, m’étant habituer à dormir de jour, je retourna dans la salle d’entraînement avec Damrès, sans m’avoir encore décider.

- Bon, commença Damrès, quel arme à tu choisis?

- En fait, répondis-je maladroitement, j’hésite encore entre l’épée à deux mains comme la votre ou celle à double lames.

- Je vois… j’aurais une solution à te proposer, tu pourrait apprendre à l’art complet de ses deux armes, quand dit tu?

- Oui, comment ce fait il que je n’y est pas penser, bien sur mon entraînement sera un peut plus long, mais comme sa j’aurait les bonnes armes. Mais je ne pourrais pas porter deux armes à le fois?

- Laisse moi te montrer quelque chose…

Il passa près de moi et continua un peut plus loin. Je le suivi jusqu’en face des trois rangées d’épées à double lames. Il se rendit à celle du centre et retira une des épées. Je la regardant attentivement, me demandant se quelle avait de plus que les autres sans rien remarquer. Mais il déposa sens lui porter plus d’attention et se tourna vers le fond du mur. On pouvait voir une toute petit poigner sur laquelle était incruster un dragon crachant du feu. Elle aurai même pu passer pour un simple décoration. Damrès tira lentement dessus pour ne pas la briser, faisant ouvrir une petite partit du mur ou reposait un cylindre en argent qu’il retira avant de tout remettre en place. Sur se cylindre, il y avait le même dragon avec en plus un autre dragon ce tenant de dos à lui, un socle était poser entre les deux sur lequel on pouvait voir un cristal bleu, la seul couleur autre que le gris d’argent. Il tendit le bras devant lui en appuya sur cette forme bleu.

Le mécanisme s’enclencha, en quelques secondes à peine, chaque extrémité du cylindre s’ouvrirent, laissant sortir deux autres cylindre de d’argent qui sortit jusqu’à son bout, où ils s’emboîtèrent parfaitement, et ou sorti de chacun une lame affiler.

- Tu vois, cette arme peux se rétrécir, elle se sera donc pas un problème pour l’espace quelle prend. Bon maintenant continuons ton entraînement.

S’est ce que je fis, il me montrant encore une fois plusieurs techniques qui étaient cette fois beaucoup plus complexe et au bout d’une quarantaine de jours, je réussit à battre Damrès dans un combat singulier avec l’épée double. Je me sentais si fière, lorsque j’étais venu ici pour la première fois, il me paraissait imbattable, beaucoup plus fort et voilà que j’avais réussit, ne serais que pour un court instant, à le rendre vulnérable, désarmer. Il me fit ensuite passer la même procédure pour mon autre arme. Cette fois cela dura beaucoup plus longtemps, environ 3 mois, jusqu’à se que je comprenne enfin la technique qu’il s’acharnait à m’apprendre, car il ne faut jamais arrenter de bouger ou on perd l’avantage, mais en même temps, il faut prévoir chacun de nos coups. Je me retrouvant encore une fois sur mon lit, mais cette fois, je savais que mon entraînement étais belle et bien fini.
Revenir en haut Aller en bas
varat
Invité



MessageSujet: Re: Pour les nouveaux inscrits (03)   Lun 18 Déc 2006 - 16:36

mais elle est pas fini grand sourire
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pour les nouveaux inscrits (03)   Lun 18 Déc 2006 - 16:38

Cela me semble abusé......tu pourra posté tes créations dans une partie faite pour ca......la tu flood le topic.....je te demandais une version 10 lignes environ.....
Revenir en haut Aller en bas
varat
Invité



MessageSujet: Re: Pour les nouveaux inscrits (03)   Lun 18 Déc 2006 - 16:42

ben maintenent quel est poster je vais la lesser la et je mettre pas la suite, je pense que sa vous donner asser d'info sur moi
Revenir en haut Aller en bas
Shalua Rui
Caporal-Chef Trooper
avatar

Nombre de messages : 1029
Age : 34
Poste : Pilote de base
Spécialitée : voleuse
Affecté(e) à l'équipe : Non affectée

Compétences et équipement
Compétences:
11/19  (11/19)

MessageSujet: Re: Pour les nouveaux inscrits (03)   Lun 18 Déc 2006 - 17:12

okay...Laissons faire ....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syaku Kyutake
Soldat
avatar

Nombre de messages : 107
Age : 25
Poste : Invokeur de base
Spécialitée : Guerrière
Affecté(e) à l'équipe : Non affectée

MessageSujet: Re: Pour les nouveaux inscrits (03)   Lun 18 Déc 2006 - 20:32

Nom: Kyutake
Prénom: Syaku
Age: 18 ans
Lieu de naissance:Inconnu
Poste:Invokeur
Spécialité:Guerrière
Situation:Célibataire

Avatar: Héroïne de Final Fantasy XIII (j'ai un avatar si besoin)

Histoire brève:Syaku est née de parents marchands, donc assez aisés.Elle a un frère jumeau.Syaku ne sait pas où elle est née et ses parents, mysterieusement, ne veulent pas lui dire.Dès l'age de 3 ans, elle et ses parents s'installent à Besaid.
Syaku put apprendre les bases du combat avec son frère vers l'age de 8 ans.Deux ans plus tard, elle partit en pèlerinage avec ses parents,durant lequel elle perfectionna ses bases du combat.C'est à ce moment qu'commençât à ambitionner un destin de guerrière.Lors de ce même pèlerinage, elle trouva une épée qu'elle nomma Lightning.Elle découvrit que cette épée pouvait se transformer en gun de base.
De retour dans son village natal, quelques années plus tard, elle entreprit de partir seule pour devenir une vraie guerrière.

Overdrive: L'épée de Syaku se divise créant deux épées plus petites et permet d'éffectuer une deluge de coups
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Youffie Kisaragi
Soldat 1er Classe


Nombre de messages : 3014
Age : 27
Poste : -
Spécialitée : -
Affecté(e) à l'équipe : Non Affectée

MessageSujet: Re: Pour les nouveaux inscrits (03)   Lun 18 Déc 2006 - 20:34

Ca me parait correcte!

Bienvenue!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://trashxdop3d.skyblog.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pour les nouveaux inscrits (03)   Lun 18 Déc 2006 - 20:34

Perfecto mais mets aussi le noms de ton arme a part^^ :cligne oeil:
Revenir en haut Aller en bas
Symaaru
Soldat 1er Classe
avatar

Nombre de messages : 2284
Age : 23
Poste : Cavalier de Base
Spécialitée : Guerrier
Affecté(e) à l'équipe : Non affecté

MessageSujet: Re: Pour les nouveaux inscrits (03)   Lun 18 Déc 2006 - 20:34

salut a toi nouveau et amateur d'FF
bon je crois que tout est bon il faut attendre l'admin pour te valider grand sourire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Topaze Aryia
Sergent
avatar

Nombre de messages : 5598
Age : 28
Poste : Dresseuse Débutante
Spécialitée : Chevalier Dragon
Affecté(e) à l'équipe : Gamma

Compétences et équipement
Compétences:
8/18  (8/18)

MessageSujet: Re: Pour les nouveaux inscrits (03)   Lun 18 Déc 2006 - 20:36

Bienvenue parmis nous !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://legiyan.new-forum.net/index.htm
Syaku Kyutake
Soldat
avatar

Nombre de messages : 107
Age : 25
Poste : Invokeur de base
Spécialitée : Guerrière
Affecté(e) à l'équipe : Non affectée

MessageSujet: Re: Pour les nouveaux inscrits (03)   Lun 18 Déc 2006 - 20:39

Waou !!Je ne croyais pas qu'on allait me répondre aussi vite.Comme dirait un personne dans Star Wars: "Je suis soufflé"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pour les nouveaux inscrits (03)   Lun 18 Déc 2006 - 20:40

Mdr Et oui on est un super forum^^
Revenir en haut Aller en bas
Topaze Aryia
Sergent
avatar

Nombre de messages : 5598
Age : 28
Poste : Dresseuse Débutante
Spécialitée : Chevalier Dragon
Affecté(e) à l'équipe : Gamma

Compétences et équipement
Compétences:
8/18  (8/18)

MessageSujet: Re: Pour les nouveaux inscrits (03)   Lun 18 Déc 2006 - 20:41

Perso, je ne suis pas un forum... lol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://legiyan.new-forum.net/index.htm
Zheck
Soldat
avatar

Nombre de messages : 237
Age : 26
Poste : Dresseur de Base
Spécialitée : Mage noir
Affecté(e) à l'équipe : Non affecté

MessageSujet: Re: Pour les nouveaux inscrits (03)   Lun 18 Déc 2006 - 20:42

ouais c'est bien ici, bienvenu!!! :fou:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ffdream.com
Syaku Kyutake
Soldat
avatar

Nombre de messages : 107
Age : 25
Poste : Invokeur de base
Spécialitée : Guerrière
Affecté(e) à l'équipe : Non affectée

MessageSujet: Re: Pour les nouveaux inscrits (03)   Mar 19 Déc 2006 - 18:21

Il ne me reste plus qu 'a attendre confirmation par un admin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
6Key
Soldat 1er Classe
avatar

Nombre de messages : 7017
Age : 27
Poste : Pilote de base
Spécialitée : Voleur
Affecté(e) à l'équipe : Gamma

Compétences et équipement
Compétences:
4/20  (4/20)

MessageSujet: Re: Pour les nouveaux inscrits (03)   Mar 19 Déc 2006 - 20:03

Bienvenue!

_________________


J'ai encore beaucoup à apprendre, mais toi qui penses en savoir plus que moi, il t'en reste encore le double.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pour les nouveaux inscrits (03)   Mar 19 Déc 2006 - 20:32

Oui est ton avatar?? sourire con
Revenir en haut Aller en bas
Syaku Kyutake
Soldat
avatar

Nombre de messages : 107
Age : 25
Poste : Invokeur de base
Spécialitée : Guerrière
Affecté(e) à l'équipe : Non affectée

MessageSujet: Re: Pour les nouveaux inscrits (03)   Mar 19 Déc 2006 - 20:38

Mon avatar m'a surement été assigné par défaut mais celui que je veux c'est celui ci:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sirius Black
Sergent-Chef
avatar

Nombre de messages : 8384
Age : 32
Poste : Invokeur Débutant
Spécialitée : Tireur
Affecté(e) à l'équipe : Alpha

Compétences et équipement
Compétences:
8/27  (8/27)

MessageSujet: Re: Pour les nouveaux inscrits (03)   Mar 19 Déc 2006 - 20:40

Salutation et bienvenue
Ok tu peux passer au bureau !
Bon jeu

Je m' occuperai de ta banniere

_________________

"Même si la bataille est perdue d'avance, je combattrai jusqu'à la fin" Sirius
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lancelot-of-the-lake.deviantart.com/
Syaku Kyutake
Soldat
avatar

Nombre de messages : 107
Age : 25
Poste : Invokeur de base
Spécialitée : Guerrière
Affecté(e) à l'équipe : Non affectée

MessageSujet: Re: Pour les nouveaux inscrits (03)   Mar 19 Déc 2006 - 20:58

Ok, chef. Merci pour tout
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pour les nouveaux inscrits (03)   Mar 19 Déc 2006 - 20:59

Dit moi ce que tu pense de l'avatar partie création :cligne oeil:
Revenir en haut Aller en bas
Syaku Kyutake
Soldat
avatar

Nombre de messages : 107
Age : 25
Poste : Invokeur de base
Spécialitée : Guerrière
Affecté(e) à l'équipe : Non affectée

MessageSujet: Re: Pour les nouveaux inscrits (03)   Mar 19 Déc 2006 - 21:03

Perfecto,Danke schon !Question débile à deux Gils: je vais dans quel bureau ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sirius Black
Sergent-Chef
avatar

Nombre de messages : 8384
Age : 32
Poste : Invokeur Débutant
Spécialitée : Tireur
Affecté(e) à l'équipe : Alpha

Compétences et équipement
Compétences:
8/27  (8/27)

MessageSujet: Re: Pour les nouveaux inscrits (03)   Mar 19 Déc 2006 - 21:16

Disont Gippel (Histoire de le faire c*** sourire con

_________________

"Même si la bataille est perdue d'avance, je combattrai jusqu'à la fin" Sirius
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lancelot-of-the-lake.deviantart.com/
Sirius Black
Sergent-Chef
avatar

Nombre de messages : 8384
Age : 32
Poste : Invokeur Débutant
Spécialitée : Tireur
Affecté(e) à l'équipe : Alpha

Compétences et équipement
Compétences:
8/27  (8/27)

MessageSujet: Re: Pour les nouveaux inscrits (03)   Mar 19 Déc 2006 - 21:46

Et voila ta banniere Aayla !



_________________

"Même si la bataille est perdue d'avance, je combattrai jusqu'à la fin" Sirius
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lancelot-of-the-lake.deviantart.com/
varat
Invité



MessageSujet: Re: Pour les nouveaux inscrits (03)   Mer 20 Déc 2006 - 2:51

heu et moi est-ce que je suis sence aller dans un bureau???
Revenir en haut Aller en bas
6Key
Soldat 1er Classe
avatar

Nombre de messages : 7017
Age : 27
Poste : Pilote de base
Spécialitée : Voleur
Affecté(e) à l'équipe : Gamma

Compétences et équipement
Compétences:
4/20  (4/20)

MessageSujet: Re: Pour les nouveaux inscrits (03)   Mer 20 Déc 2006 - 10:52

Ben euh, Sirius a du t'oublier! ralala!^^ Attend qui'l repasse.

Yeppeee, il est là!

_________________


J'ai encore beaucoup à apprendre, mais toi qui penses en savoir plus que moi, il t'en reste encore le double.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valdios
Soldat
avatar

Nombre de messages : 188
Age : 25
Poste : Eclaireur de base
Spécialitée : Voleur
Affecté(e) à l'équipe : Non affecté

MessageSujet: Re: Pour les nouveaux inscrits (03)   Mer 20 Déc 2006 - 10:59

bienvenue a tous ceux que j'ai pas encore salué !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-fantastik.actifforum.com/index.forum
Aayla
Soldat
avatar

Nombre de messages : 66
Age : 27
Poste : Pilote de base
Spécialitée : Voleuse
Affecté(e) à l'équipe : Non affectée

MessageSujet: Re: Pour les nouveaux inscrits (03)   Mer 20 Déc 2006 - 15:42

Ouaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa!!!

Merci Sirius elle jette!! grand sourire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.neopets.com/refer.phtml?username=_sarah41_65
Alyssa
Invité



MessageSujet: Re: Pour les nouveaux inscrits (03)   Mer 20 Déc 2006 - 15:52

Prénom : Alyssa.
Age : 16 Ans.
Lieu de naissance : Besaid.
Situation : Célibataire.
Poste : Invokeur.
Spécialité : Guerrière.

Description : Jeune fille brune aux yeux noirs. D'une grande gentillesse et généreuse, elle est surtout appréciée pour son humour. Elle est plutôt jalouse en amour et s'habille pratiquement toujours en noir.

Histoire : Son père est mort quand elle avait 4 ans, suite à la bataille contre sin, il était resté gravement blessé et avait finit par succomber. elle vécut donc avec sa mère, jusqu'à l'arrivée de sa cousine, que sa mère avait adoptée, par la suite, sa mère se remaria et elle eut un petit frère, mais elle n'avait jamais oublié son père, suivant ses traces, elle décida de devenir invokeur. Ses dernières années, elle souffrit énormèment, se sentant délaissée par sa mère, qui avait l'esprit préoccupé par sa fille adoptive. Elle s'interessa à la magie, qu'elle fut noire ou blanche. Sa mère décida donc de l'envoyer au même endroit que là où sa cousine avait été envoyée quelques mois plus tôt, avec ses prédispositions comme invokeur, elle servirait sûrement. c'est ainsi, qu'elle rejoignit la ligue de Spira, voyant cela comme une nouvelle chance de marcher sur les traces de son père...

Arme principale : Epée.
Arme secondaire : Poignards.
Overdrive : /
Revenir en haut Aller en bas
Rufus ShinRa
Caporal
avatar

Nombre de messages : 12262
Age : 31
Poste : Pilote de Base
Spécialitée : Tireur
Affecté(e) à l'équipe : Non affecté

MessageSujet: Re: Pour les nouveaux inscrits (03)   Mer 20 Déc 2006 - 15:54

Salutations !

Tout est bon, sauf l'OD, c'est pas volonté que tu n'en as pas ou c'est en attendant d'en trouver un ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alyssa
Invité



MessageSujet: Re: Pour les nouveaux inscrits (03)   Mer 20 Déc 2006 - 15:55

Je ne sais pas quoi mettre...
Revenir en haut Aller en bas
Natsumit
Invité



MessageSujet: Re: Pour les nouveaux inscrits (03)   Mer 20 Déc 2006 - 16:13

Je te conseillerai quelque chose avec tes armes, du style tu lances ton épée au-dessus de ton ennemi et en même temps tu lui fonces dessus avec tes poignards....
Revenir en haut Aller en bas
Alyssa
Invité



MessageSujet: Re: Pour les nouveaux inscrits (03)   Mer 20 Déc 2006 - 19:15

Moui... je ne sais pas.... (je peux pas vous dire aujourd'hui)
Revenir en haut Aller en bas
Sirius Black
Sergent-Chef
avatar

Nombre de messages : 8384
Age : 32
Poste : Invokeur Débutant
Spécialitée : Tireur
Affecté(e) à l'équipe : Alpha

Compétences et équipement
Compétences:
8/27  (8/27)

MessageSujet: Re: Pour les nouveaux inscrits (03)   Mer 20 Déc 2006 - 22:04

Salutation aux nouveaux c' est ok
Direction bureau de Gippel (Il est pas pres de prendre son café sourire con

_________________

"Même si la bataille est perdue d'avance, je combattrai jusqu'à la fin" Sirius
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lancelot-of-the-lake.deviantart.com/
Alyssa
Invité



MessageSujet: Re: Pour les nouveaux inscrits (03)   Mer 20 Déc 2006 - 22:05

Merci... dès que j'ai une idée pour mon overdrive, je le rajoute...
Revenir en haut Aller en bas
Topaze Aryia
Sergent
avatar

Nombre de messages : 5598
Age : 28
Poste : Dresseuse Débutante
Spécialitée : Chevalier Dragon
Affecté(e) à l'équipe : Gamma

Compétences et équipement
Compétences:
8/18  (8/18)

MessageSujet: Re: Pour les nouveaux inscrits (03)   Mer 20 Déc 2006 - 22:07

eh bien bienvenue ma chtite Alyssa ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://legiyan.new-forum.net/index.htm
6Key
Soldat 1er Classe
avatar

Nombre de messages : 7017
Age : 27
Poste : Pilote de base
Spécialitée : Voleur
Affecté(e) à l'équipe : Gamma

Compétences et équipement
Compétences:
4/20  (4/20)

MessageSujet: Re: Pour les nouveaux inscrits (03)   Mer 20 Déc 2006 - 22:57

Bienvenue!

_________________


J'ai encore beaucoup à apprendre, mais toi qui penses en savoir plus que moi, il t'en reste encore le double.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
varat
Invité



MessageSujet: Re: Pour les nouveaux inscrits (03)   Jeu 21 Déc 2006 - 0:19

ok merci
Revenir en haut Aller en bas
Yuna

avatar

Nombre de messages : 3
Age : 33
Poste : Grand Invokeur
Spécialitée : Tireuse

Compétences et équipement
Compétences:
27/27  (27/27)

MessageSujet: Re: Pour les nouveaux inscrits (03)   Jeu 21 Déc 2006 - 22:53

Test 1/2/1/2 je suis nouvelle sourire con Mdr je suis une travestie^^Fanamy is back....bon on passe a Tidus.....rassurer vous je ferais pas ca pour tout les persos^^au fait Topaze je t'aime.... love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Topaze Aryia
Sergent
avatar

Nombre de messages : 5598
Age : 28
Poste : Dresseuse Débutante
Spécialitée : Chevalier Dragon
Affecté(e) à l'équipe : Gamma

Compétences et équipement
Compétences:
8/18  (8/18)

MessageSujet: Re: Pour les nouveaux inscrits (03)   Jeu 21 Déc 2006 - 22:55

Moi aussi je t'aime mon ange même si ça fait bizarre de dire ça à quelqu'un qui s'appelle Yuna.... mdr dépêche toi !!!! pti sourire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://legiyan.new-forum.net/index.htm
Shalua Rui
Caporal-Chef Trooper
avatar

Nombre de messages : 1029
Age : 34
Poste : Pilote de base
Spécialitée : voleuse
Affecté(e) à l'équipe : Non affectée

Compétences et équipement
Compétences:
11/19  (11/19)

MessageSujet: Re: Pour les nouveaux inscrits (03)   Jeu 21 Déc 2006 - 23:26

Syaku Kyutake j'adore le perso de l'avatr que tu veux!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yohko Kurama
Soldat 1er Classe
avatar

Nombre de messages : 2748
Age : 26
Poste : Gardien de Base
Spécialitée : Guerrier
Affecté(e) à l'équipe : Non affecté

Compétences et équipement
Compétences:
5/20  (5/20)

MessageSujet: Re: Pour les nouveaux inscrits (03)   Mar 26 Déc 2006 - 19:52

Salut les nouveaux et jespère que vous vous amusez bien. Et aussi Joyaux Noel en retard

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Goju
Caporal
avatar

Nombre de messages : 7368
Age : 28
Poste : Pilote de Base
Spécialitée : Tireur
Affecté(e) à l'équipe : Non affecté

MessageSujet: Re: Pour les nouveaux inscrits (03)   Mar 26 Déc 2006 - 23:05

bienvenu, joyeux noël, bonne vacance, bon jeux au nouveau

(barrée mention inutile)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pour les nouveaux inscrits (03)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pour les nouveaux inscrits (03)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 7 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 6, 7, 8, 9, 10, 11  Suivant
 Sujets similaires
-
» Tuto-débutant pour les nouveaux Sang-droids
» 2 nouveaux aéroports français
» Idées pour de Nouveaux Personnages
» POUR LES NOUVEAUX : A LIRE IMPERATIVEMENT
» Obstacles pour chevaux (sims3.pack)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FFTEAM :: Partie Hors RPG :: Stockage d'archives :: Catégorie Divers :: Poubelle FFTeamienne-
Sauter vers: