FFTEAM

Forum JDR basé sur l'univers de Final Fantasy
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Lilium (contrôlé par Rufus) [CV Validé - Inactif]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lilium

avatar

Nombre de messages : 898
Age : 25

MessageSujet: Lilium (contrôlé par Rufus) [CV Validé - Inactif]   Lun 26 Jan 2009 - 2:54

Prénom: Lilium
Nom: vi Aeria
Surnom:"Lili" ou encore "Naine verte", voire même "Sale garce"
Lieu de naissance: Litaenia Aeria
Age: Physiquement, 18, en réalité, plus de 20 000
Poste: N/A
Spécialité: N/A
Situation: Célibataire

Overdrive: Apobiose. Très puissante magie, utilisée contre une seule cible. Utilise la puissance magique de l'ennemi pour créer un phénomène de surchauffe, causant de terribles dégâts magiques non-élémentaires, et infligeant diverses altérations d'état: mutisme, cécité, confusion et poison. Plus l'adversaire possède de MPs, plus l'attaque est efficace.

Compétences personnelles:

[niveau 1] Balance. Compétence automatique personnelle. Toute attaque magique reçue voit ses dégâts augmentés, les Aeriae n'ayant jamais été confrontés à la magie telle que nous la connaissons, leur être s'y trouve démuni.
[niveau 2] Régénération. Compétence automatique personnelle, permettant de soigner quasi instantanément n'importe quelle blessure, fût-elle mortelle pour un être normal. La temps nécessaire au soin dépend de la gravité et de la nature de la blessure. Celles causées par la magie sont plus difficiles à soigner que celles infligées par des moyens conventionnels.
[niveau 2] Métabolisme. Compétence automatique personnelle, permettant de guérir très rapidement de la plupart des altérations d'état. Sont exclues les altérations purement magiques.
[niveau 4] Manipulation.Permet de prendre possession de l'esprit de la cible, et de la soumettre à sa volonté. Nécessite un contact visuel, ne fonctionne pas sur les âmes plus élevées que celles des humains. Cause une confusion et une désorientation partielles une fois l'effet passé, dues à l'invasion psychique.

Arme principale:Lamentation.Fabriquée dans un métal couleur d'émeraude, semblable à du verre, mais inaltérable. Elle émet en permanence des pulsations magiques, que les êtres sensibles aux vents de la magie peuvent sentir. Sa puissance ne tient pas tant dans son tranchant parfait, découpant l'acier avec autant de facilité que la chair, que dans sa lame spirituelle. Poignarder quelqu'un de cette dague, ce n'est pas seulement faire couler son sang, c'est également lui faire revivre les pires moments de sa vie, lui faire ressentir les plus immondes émotions jamais imaginées.
Non contente de posséder une telle monstruosité, Lilium l'a peu à peu adaptée, pour y intégrer ses propres souffrances, probablement plus insoutenables que ce que l'humain peut concevoir.
Nul ne peut poser la main sur cet lame sans en subir les effets.

Arme secondaire: N/A

Description morale:Ce qu'il faut savoir, avant de tenter d'imaginer Lilium, c'est qu'elle possède un bagage de plus de 20 000 longues années, durant lesquelles elle à vu se succéder des générations et des générations d'humains, de ronsos, de guados...
Exaspérée par la non-élévation spirituelle de ceux-ci, elle n'a fini par développer à l'égard que haine, mépris, et dégoût. Elle ne considère pas les êtres actuels comme intelligents ou même pensants, tout au plus sont-ils des cloportes à ses yeux, qu'elle se doit d'écraser, pour des raisons d'hygiène psychique.
En temps normal, elle possède un comportement de pile nucléaire, jamais à court d'énergie, toujours prête à agir de la façon la plus imprévisible qui soit, dans le seul but de fuir l'ennui.
L'ennui...tel est son pire ennemi. Par tous les moyens, elle tente de renouveler ses expériences, de s'arracher un rire sadique ou narquois.
Provocatrice, cynique, inhumaine, elle se délecte des conflits, apprécie plus que nul autre la souffrance d'autrui, et rit sans aucun problème de ses propres mésaventures.
Cependant, il ne s'agit là que d'un masque, destiné à cacher une âme fragmentée, déchirée, détruite même, par tant d'années d'expérience, par cette longue répétition, cette longue boucle qui ne fait que se reproduire, jour après jour, siècle après siècle, avec pour seules constantes, le désespoir, l'abattement, et la mélancolie.

Description physique: Un mètre 60, faible poitrine, longs cheveux verts et grands yeux jaunes. Voilà de quoi résumer en une ligne, ce qui sert d'enveloppe charnelle à l'Aeria.
Nullement complexée par son apparence, qu'elle trouve absolument parfaite ("Faites rentrer une grande potiche dans une armure Magitek, qu'on rigole" ou encore "C'est pour les voyages dans le désert les deux bonbonnes ?" voire même "Vous espérez vraiment attirer autre chose que des pervers misogynes avec vos deux tumeurs flasques ?" ), elle se plaît à essayer diverses tenues plus ou moins particulières, dans le seul but d'enterrer définitivement le bon goût, et de se hisser sur le podium de l'unicité.

Histoire:

Jadis, elle fut Princesse. Aujourd'hui, elle n'est plus qu'ombre.

Il y a plus de 20 millénaires, existait une civilisation particulièrement évoluée: Aeria. Se définissant comme le peuple de l'Air, attachés au ciel, après avoir rompu avec la Terre nourricière, les Aeriae vivaient selon une seule et grande ligne directrice: la liberté absolue, l'affranchissement de toute limite spirituelle, de toute frontière divine.
A l'origine, ils n'étaient que des humains, comme tous les autres. Vivants tels des insectes, lucifuges, craignant toute vérité, apeurés à l'idée qu'on leur arrache leurs chaînes, ils trouvaient le réconfort et la sécurité dans la religion, la morale...Réactions on ne peut plus reprochables et méprisables, et tellement banales.
Puis, l'illumination frappa. Un être, puis un autre...qui finirent par convaincre une part de la populace, que l'avenir était dans l'élévation spirituelle. Pour cela, il leur fallait construire leur propre échelle vers les royaumes aériens. La religion fut brisée, la morale déchirée, et Dieu fut tué.
Il est évident que l'on ne passe pas à un stade d'animal, à celui d'être libre en un simple soupir. Nombreux furent les sacrifices, nombreux furent les sacrifiés. La masse fut éradiquée, au profit d'une élite, qui allait, elle, pouvoir s'arracher au minéral.
De là, fut tiré le plus important, et pourtant le plus décrié, des enseignements Aeriae: pour diriger des humains, il faut un système inhumain.

Forts de leur noyau dur de penseurs, intellectuels et scientifiques, ils s'attelèrent à pousser toujours plus loin leurs connaissances, à s'immerger toujours plus profondément dans la vérité. La science se développa jusqu'à un point extrême, et aucun mystère ne demeurait bien longtemps, donnant lieu à de nouvelles réponses, et à de nouvelles interrogations.
La spirale était sans fin, l'évolution permanente, et la stagnation inexistante.
Il apparut alors, que le concept de Dieu n'était qu'une mauvaise interprétation, et que loin de ne pas exister, il était omniprésent, présent en puissance à l'intérieur de chaque être, de chaque objet.
Dieu, n'est autre que celui qui prive quelqu'un d'une part de son libre arbitre.
Dès lors, un nouveau défi apparut: être à la hauteur de ce qu'ils s'avéraient être. Ainsi, par la science, les Aeriae modifièrent profondément leur essence même, et se créèrent un corps à la hauteur de leur esprit. Un corps immortel, doté d'un métabolisme parfait, digne de servir de réceptacle à leur conscience supérieure.
La touche finale fut apportée avec leur capacité d'invasion psychique.
Dès lors, ils n'imaginèrent plus Dieu, ils devinrent Dieu.

Dans cette réalité, Lilium était une Princesse, flirtant avec les plus hautes sphères de cette société parfaite, qu'était Aeria.
Puis, apparut Sin.
Dès lors, il ne fut plus question de perfection, mais de transmission. Sauver ce qui pouvait encore l'être: philosophie, connaissances, pensées...
Les Aeriae disparurent, entraînant avec eux l'incarnation de l'apocalypse. De leur grandeur, il ne reste que quelques machines, un héritage culturel et scientifique épars et...Lilium.

Et pourtant, Sin réapparut, comme nous le savons tous. Le même scénario nous attend il ? La Félicité est-elle véritablement éternelle ? Si le sacrifice de tout un peuple n'a pas suffi à enrayer la menace, celui d'une personne peut-il suffire, lui ? Rien n'est moins sûr.

Toujours est-il qu'elle est là. Et qu'elle s'est trouvée un allié de taille: Rufus Shinra, mégalomane.
Son but ? Restaurer la grandeur Aeria, pour enfin revivre le passé qu'elle chérit tant.
Le moyen ? Contribuer à fournir au scientifique fou les ressources et connaissances nécessaires à cela, en échange du pouvoir.
Les obstacles éventuels ? Elle-même.

Elle est complètement dénuée de toute pitié, et son mépris pour l'humanité, race d'imposteurs, n'a d'égal que la taille de son égo, lui-même inversement proportionnel à la sienne.
Rufus, Sin, Lilium, ou les Troopers ? Qui est le pire ennemi de Spira, en fin de compte ?

Celui qui survivra, sans aucun doute...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Lilium (contrôlé par Rufus) [CV Validé - Inactif]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» contrôleur de drones et armures Stealth
» Ma prèz ! [validé]
» Le Pere Noel est un Rufus
» tva à 5.5, contrôle technique, et voie bus
» [Résolu]Contrôle parental.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FFTEAM :: Partie RPG :: COMPETENCES/ Dossiers et Stats de Carrière du Personnel :: Dossiers et Stats de Carrière du Personnel :: CV FFTeamiens Inactifs-
Sauter vers: