FFTEAM

Forum JDR basé sur l'univers de Final Fantasy
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Legiyan [Forum RPG]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Topaze Aryia
Sergent
avatar

Nombre de messages : 5598
Age : 28
Poste : Dresseuse Débutante
Spécialitée : Chevalier Dragon
Affecté(e) à l'équipe : Gamma

Compétences et équipement
Compétences:
8/18  (8/18)

MessageSujet: Legiyan [Forum RPG]   Sam 1 Mai 2010 - 12:40

Mini-bannière :

Lien du forum : http://legiyan.new-forum.net/forum.htm

Description : Lëgiyan, se relevant d'une longue guerre éprouvante, est partagé entre deux camps... Choisirez-vous de soutenir le roi provisoire et ses utopies ? ou vous joindrez vous aux chevaliers d'azur, haïs par les habitants de Lëgiyan et crains par les anges noirs ?

Scénario en cours : En l'honneur de l'anniversaire de la libération de Legiyan, le roi Arnaud Scaretz a décidé d'organiser une fête mémorable en souvenir des victimes des anges noirs : Des citoyens, des soldats et bien sûr la noble Reine Etoile qui s'est sacrifiée lors du combat final.

Depuis déjà deux semaines, des tentes ont été mises en place près d'Héfolion pour accueillir les habitants de tous les continents, les commerçants et troubadours se sont installés dans les ruines, les legiyannais se sont mis en route pour ce formidable évènement !
Ils arrivent par centaines, personne n'est resté chez soi, personne n'aurait voulu manquer pareil spectacle !
Les charmeurs de serpents, les dresseurs d'animaux, les musiciens, les jongleurs, les maitres de chaque famille de pouvoirs, les chanteurs, les danseurs, tous sont venus !
Venez gouter aux mets merveilleux concoctés par les chefs des quatres coins de notre monde !
Venez admirer les spectacles époustouflants des amuseurs de foule !
Venez revivre la libération de la ville par la bouche des conteurs !
Venez crier d'effroi devant les tournois des cavaliers et des chevaliers dragons !
Venez entendre le roi prononcer son discours annuel !
Venez faire la connaissance de celle qui, bientôt, sera votre reine : Sixtine Scaretz !

Staff :
~ ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://legiyan.new-forum.net/index.htm
Topaze Aryia
Sergent
avatar

Nombre de messages : 5598
Age : 28
Poste : Dresseuse Débutante
Spécialitée : Chevalier Dragon
Affecté(e) à l'équipe : Gamma

Compétences et équipement
Compétences:
8/18  (8/18)

MessageSujet: Re: Legiyan [Forum RPG]   Sam 1 Mai 2010 - 12:41

Histoire : • L’Avant-Guerre.
Ce n’est un secret pour personne, l’humain a couru à sa perte en mangeant le fruit défendu du jardin d’Eden. Cependant ce que nous ne savons pas, c’est que suite à l'exil d'Adam et Ève, Élohim, père des dieux, voulut détruire la Terre... Il avait voulu en faire un monde parfait, mais son plan avait échoué…
Pourtant les dieux l'en empêchèrent et lui proposèrent de créer un nouveau monde… Ainsi naquit Legiyan. Sur l’exemple de la Terre, ils créèrent une gigantesque boule de magma et lancèrent le processus qui, à l’image de la terre, formerait océans, continents, flore, minéraux… Ils se contentèrent d’y ajouter une vie animale lorsque les continents commencèrent à se former. Puis ils créèrent des espèces à l’image de l’homme.
Chaque dieu offrit une partie de ses pouvoirs, ainsi deux races furent créées : Les elfes et les fées. Des êtres gracieux et souples mais pouvant sembler fragiles, car très frêles. Leurs gestes coulés étaient destinés à les aider à se déplacer discrètement et en faire de redoutables archers. Ils leur fournirent une grâce presque surnaturelle et des traits d'une finesse remarquable, d'une beauté envoûtante. Ils leur donnèrent également des yeux beaucoup plus performant qu’autrefois aux humains.
En fait les différences entre elfes et fées furent en grande majorité dans leur aspect extérieur. En effet, les elfes héritèrent d’oreilles hautes et pointues ce qui accrût leur capacité à entendre loin, cependant ils ressemblaient énormément aux hommes : Une peau plutôt pâle, des cheveux dans les tons de noir, gris ou blond, des yeux verts, marrons ou bleus…
En revanche, les fées se différenciaient beaucoup plus des hommes : Des cheveux de couleurs vives, des yeux tout aussi spéciaux et enfin des ailes. De plus, les fées ont un avantage de plus, dans leur état normal elles ont une taille humaine mais possèdent la faculté de rétrécir à volonté, pouvant aller jusqu'à la taille d'une luciole.
Enfin, ils dotèrent leurs créations d’une durée de vie incroyablement longue.
Cependant, il est important de préciser qu’à la différence des hommes sur Terre, les elfes et les fées furent créés en plus grand nombre et le mal ne leur fut pas caché. Ils possédaient les connaissances, mais également leur libre arbitre.
Alors les elfes et les fées peuplèrent doucement leur monde… Les elfes construisirent des villes sur les plaines, tandis que les fées se réfugiaient dans les montagnes. Pourtant, loin d’être ennemis, il arrivait que des elfes vivent parmi les fées et vice versa.

Pourtant, par la suite, Veïsta, déesse de la virginité et de l'indépendance, connue pour ses caprices, fit naître la race des nymphes en engrossant deux jeunes sœurs elfes encore vierges. Évidemment, cette initiative fâcha les autres dieux qui déclarèrent que cette fantaisie risquait de détruire l’équilibre entre les races… Alors, Élohim prit la décision que les enfants qui naîtraient de cette grossesse inexpliquée ne pourraient être que de sexe féminin et que leur progéniture ne seraient à leur tour que des femelles… Mais cette initiative ne calma pas pour autant les choses… En effet, la fantaisie de Veïsta était beaucoup plus poussée qu’elle n’y paraissait…
En effet, la véritable fantaisie fut révélée lors de la naissance des enfants inattendus, créatures mi-elfes, mi-fées… Sur Legiyan ce fut le scandale, des fées avaient osé s’emparer de la virginité de deux jeunes elfes et cela à leur insu ! Chez les dieux en revanche, ce fut encore plus la panique, il fallait absolument faire quelque chose ou la tranquillité en serait bouleversé.
C’est ainsi que les dieux décidèrent de créer les prophètes qui transmettraient leur parole. Ils commencèrent par léguer ces pouvoirs aux aînés d’une famille d’elfe et d’une famille de fée. Et leur révéla que cette naissance était voulu par les dieux. Ainsi le conflit put être calmé… Cependant certaines personnes n’approuvaient pas une telle décision et exilèrent les deux créatures qui prendraient bientôt le nom de nymphes. Ces créatures nées de la fantaisie de Veïsta durent alors se réfugier dans les forets… Elles avaient des oreilles d’elfes et des ailes de fées… L’une était aussi blonde que les blés avec des yeux violet et l’autre possédait des cheveux roses pales et des yeux vert émeraude… Elle prirent le nom de « nymphe » et devinrent les protectrices de la nature… Doucement elles formèrent leur petite communauté, entraînant des males, elfes comme fées, dans la foret dans le but d’en avoir des enfants et ainsi perpétuer leur race… Durant une vingtaine de générations, ils vécurent paisiblement. Cependant il y avait encore quelques personnes qui demeuraient perplexes… Les fées se méfiaient des elfes et vice versa… Pourtant peu à peu leurs craintes se portèrent vers les nymphes, ces mangeuses d’hommes qui les entraînaient loin de leurs familles et ne les laissaient jamais revenir… Des histoires circulaient, certains prétendaient qu’elles les tuaient, d’autres qu’ils devenaient des femmes à leur tour, d’autres qu’ils restaient des hommes mais qu’il suffisait à une nymphe d’en toucher un pour tomber enceinte, ou encore d‘autres qui disaient qu‘il suffisait d‘un regard pour qu‘ils soient envoûtés ce qui les poussait à mourir d‘amour… Bref, des histoire à dormir debout… Cependant, ces rumeurs ne mirent pas longtemps à déclencher la haine des deux races contre ces jeune filles naïves d’une beauté insolente.

Depuis fort longtemps, l'un des espions de Chatran avait rapporté à son maître que si Legiyan venait à perdre sa perfection utopique Élohim abandonnerait non seulement ce monde mais également la Terre. Devant la haine grandissante du peuple, il eut l’extraordinaire idée de l’attiser dans le but de faire éclater la guerre qui semblait rôder… Ainsi, il vint sur Legiyan, prenant possession d’un jeune elfe d’une famille de bourgeois, et monta la haine du peuple avec une éloquence et une manipulation digne d’admiration.
Craignant pour la paix de ce monde, les dieux tentèrent de calmer cette agressivité de plus en plus impressionnante en transmettant un message aux prophètes qui annonçait la venue d’un être spécial qui sera le prédécesseur de toute la lignée royale et devra faire régner l’ordre sur Legiyan. Celui qui aurait l’honneur de détenir les 5 éléments aurait le pouvoir sur la planète toute entière…
Pourtant malgré cette prédiction, certains demeurèrent perplexes. Profitant de cette indécision, Chatran continua à semer le trouble et réussit à réunir quelques personnes qui semblaient vouloir changer toute cette utopie… Ces êtres, chez qui le mal semblait avoir prit tout pouvoir, s’unirent donc sur l’île d’Elynorium dans les montagnes Arachnéadis pour suivre les ordres de leur maître… C’est ainsi que naquirent les anges noirs, unis par un lien sanglant…

Comme annoncé, un enfant fée naquit avec les 5 éléments, Elynor d‘Héfolion. Pour conserver la paix entre les fées et les elfes, il fut décidé que ce jeune roi épouserait une elfe, mademoiselle Cassidy de Djomuliane. Mais lorsqu’il fut en age de prendre le pouvoir, il se produisit une chose à laquelle les dieux ne s’attendaient pas : Le jeune homme avait rejoint Chatran et devint tyrannique. La jeune Cassidy fut rapidement assassinée, laissant le champ libre au tyran devenu « Elynor 1er du nom ».
C’est alors qu’Elohim entra dans une colère noire et provoqua un séisme qui ravagea la planète entière. Immédiatement, les dieux envoyèrent un message aux prophètes, déclarant qu’ils devaient se sacrifier pour enfermer les anges noirs sinon la planète entière serait détruite. Mais ceux-ci, ayant reçu de grosses sommes d’or par le roi, refusèrent.
C’est alors que Veïsta demanda qu’il y ait également une prophète chez les nymphes. Évidemment sa requête surprit les dieux… Il n’était pas dans leurs habitudes de donner d’autres responsabilités aux femmes… Ils leur avaient déjà donné le pouvoir de procréer et les considéraient comme les consciences des hommes. Cependant, trahis par leurs prophètes, ils acceptèrent malgré tout et donnèrent l’autorisation à la déesse de transmettre ces pouvoirs à une jeune fille de son peuple.
Veïsta s’adressa donc à une jeune nymphe nommée Eleanor Brandervalt qui venait de mettre au monde une petite fille. La déesse n’eut pas de mal à la convaincre. La jeune nymphe souffrait de l’exil de sa race et accepta de se sacrifier, heureuse de pouvoir servir Veïsta et donner à sa fille la responsabilité de messagère des dieux.
Ce fut donc Eleanor qui se sacrifia et enferma les anges noirs dans le gouffre d‘Elynorium. Seulement tout n’était pas terminé pour autant… Juste avant l’exil des anges noirs dans le gouffre, Chatran prit cette fois possession d’un autre prophète et, loin d’abdiquer annonça la prophétie suivante :
« Le jour ou deux prétendants au pouvoir naîtront et que le trône sera partagé, l’obscurité s’abattra sur Legiyan et les ténèbres seront libérés. Le mal prendra possession de l’un de ces enfants. Celui qui sera prédisposé au mal gouvernera par la peur et le sang car telle sera sa destinée… Tandis que l’autre devra lutter pour la liberté… C’est ainsi que le futur est prédit : celui qui survivra, gouvernera…»
Ne pouvant aller à l’encontre de cette prédiction, les dieux décidèrent d’attendre et dans une tentative désespérée accordèrent aux femmes le pouvoir. Ils choisirent d’autre prophètes, mais firent en sorte que ce pouvoir ne soit transmis que de mères en filles comme chez les nymphes. De plus, ils donnèrent à une jeune elfe les cinq éléments et relancèrent la lignée royale, car l’ancien roi avait préféré se suicider plutôt que d’être enfermé dans le gouffre. Cette jeune elfe avait pour nom Anya de Djomuliane, nièce de Cassidy. Lorsqu’elle prit le pouvoir elle fut mariée à Kyoshi de Kouilenia. Ainsi Legiyan se replongea dans son existence paisible d’origine. Les reines se succédèrent le plus simplement du monde et la paix régna sur la belle planète parallèle à la terre n’apparaissant pourtant pas dans le système solaire.


• La Guerre.
Tout débuta lors de la naissance de jumelles au sein de la famille royale. Deux filles, deux soeurs, une prophétie... Un mythe, une légende, voila ce qu'était devenue cette prophétie vieille de cinq siècles, vision d'un futur dit "lointain".
Des la venue des héritières, les forces du mal qui jadis furent enfermées dans un gouffre sur une île au milieu de l'océan, sortirent de leur prison de terre tandis que la nuit prenait lentement le dessus sur le jour. Elles en sortirent même plus nombreuses encore qu’elles ne l’étaient autrefois. La haine s’était emparé de ces êtres et très peu possédaient encore l’enveloppe charnelle qu’ils avaient autrefois. Dans l’obscurité du gouffre, ils s’étaient multipliés. Ils avaient même créé des mutants, des créatures mi-hommes mi-bêtes ressemblant étrangement aux créatures des mythes terriens : vampires, loups garous, centaures, méduses, harpies…
Lors de la libération des anges noirs, le gouffre s’ouvrit et une énorme faille parcourut la planète entière et notamment sur la cité d'Algoralya. Heureusement, les nymphes qui y habitaient réussirent à échapper à une fin tragique grâce à cinq sœurs qui se sacrifièrent lors d'une grande cérémonie dont le but était de demander de l’aide à la grande déesse protectrice de la ville : Véista. Tandis que les deux psychistes maintenaient la ville pour qu’elle ne se détruise pas pendant l’écroulement et les deux élémentalistes de l’eau tentaient de retenir l’eau avec l’aide du Titan des Eaux, invoqué par la dernière sœur qui était prêtre et priait la déesse de remplacer les jambes des nymphes par des queues de poisson et leur donner des branchies pour respirer dans l'eau… C’est ainsi que Veïsta, qui, malgré la lassitude qui s’était emparé des dieux à propos de ce monde, continuait à s’intéresser à son peuple, accepta de leur venir en aide et les transforma en sirène.
Lorsqu’ils sortirent, ils détruirent les quelques villages des vallées d’Arachnéadis et prirent la ville de Chatranlandis qui avait été baptisé Cassidy après l’enfermement des anges noirs en hommage à la jeune Cassidy assassinée par la garde d’Elynor appelée l’Elynorium, d’où le nom du continent. Ainsi ils récupérèrent leur base générale, la cité maudite de Chatran.

Peu a peu, sans raisons au yeux d'Héfolion, la capitale, des villages furent rayés de la carte, jusqu'a ce qu'enfin l'on ressorte la prédiction de l'ancien prophète et du dieu des enfers.
Des groupes de soldats furent envoyé vers ces villages. Aucun ne revint. Tués comme les autres, leur dépouille gisant sur le sol dans les débris des maisons.
Pourtant les anges noirs étaient lent, parcourir à pied des continents entiers était une tache difficile, sans compter qu’il n’y avait pas seulement la route, il y avait les armes, l’armure, le transport de nourriture, le transport de matériaux pour d’éventuelles construction et enfin les travaux sur ces constructions… Le plus dur pour eux fut la destruction des différents villages de l’Elynorium. En effet, reposant sur les restes d’un des plus anciens volcan de Legiyan, le continent n’a pas un paysage très sympathique, autant pour les yeux que pour les pieds. Il leur fallut donc un peu plus d’un an pour parvenir à quitter le continent après avoir disséminé la moitié de la population du continent, ayant emporté l’autre moitié pour se décharger un peu, confiant le transport des matériaux de construction aux esclaves… Au départ de l’Elynorium, les troupes se divisèrent pour attaquer sur deux fronts avant de se retrouver sur le Falyénnon.
C’est ainsi que seule la moitié de l’armée des anges noirs arriva au Maglyam. Ils débarquèrent près de Ryuners et brûlèrent le village entier ainsi que la foret qui l’entourait autrefois. Puis ils passèrent les montagnes de Ryun et s’engouffrèrent dans les vallées de Posuss… Si les habitants de Legiyan s’étaient mieux défendus, ils auraient put coincer l’ennemi à cet endroit précis, mais au lieu de ça les citoyens de Posussalme se laissèrent tuer ou enchaîner… Par la suite les anges noirs traversèrent la foret de Kaurnuy pour s’attaquer à la ville de Kaurnuss. Là bas ils eurent une petite surprise. Contrairement à Posussalme, la cité possédait une très grande armée montée par Selene, prophète elfe qui avait compris que les anges noirs arriveraient bientôt à leur porte. C’est ainsi que lorsque les forces ennemies apparurent à l’horizon, quelques centaines de soldats sortirent de la forteresse… Ce fut une longue bataille, mais les anges noirs, supérieurs en nombre eurent le dernier mot : Kaurnuss fut pillée puis brûlée… Alors les anges noirs reprirent leur route, traversèrent à nouveau la foret de Kaurnuy, puis les montagnes de Nyon… Arrivés sur le territoire du Liannon, ils brûlèrent tous les champs sur leur passage avant de s’attaquer au village en lui-même, pillant et brûlant comme à leur habitude…
Pendant ce temps là, l’autre moitié s’occupait de l’Amêelimna. Elle avait débarqué près de Viarmolne, dans la foret de Molness avant de remonter vers la cité agricole qui surplombait le plateau de Viarm. Ils brûlèrent toutes les cultures ainsi que le village ce qui mit également le feu à une bonne partie de la foret de Molness et ralentit quelque peu leur avancée. Lorsque les flammes furent arrêtées par le temps capricieux du continent, les anges noirs traversèrent ce qu’il restait de la foret de Molness, puis après avoir passé la rivière gelée de Go ils continuèrent en traversant la foret de Nilayor en direction de Jainuor. Ville ecclésiastique, Jainuor n’abritait quasiment que des religieux, c’était un des points important du pèlerinage des prêtres, car les anciens qui gardaient le temple avaient comme mission d’enseigner l’invocation du Titan des glaces. Lors de l’attaque des anges noirs, les prêtres prirent les armes et se battèrent jusqu’à ce que mort s’en suive. Depuis ce jour, un nom est resté dans les mémoires, celui de Louis Artamus qui fut le premier étudiant à s’attaquer aux anges noirs et à invoquer un Titan de glace… Après leur victoire, les anges noirs brûlèrent la cité et pillèrent le temple avant de reprendre leur route vers Fionung qui ne mit pas longtemps à tomber entre leurs mains. Alors l’armée remonta vers la foret de Nilayor pour explorer les montagnes d’Orun. Ils longèrent donc la rivière glacée jusqu’aux gorges de Go, arrivés dans les plaines d’Orun, ils décimèrent la population minière en faisant s’effondrer les mines sur les travailleurs et emportèrent femmes et enfants…
Il leur fallut 5 ans pour s’attaquer à la capitale, centre de Legiyan, 5 ans durant lesquels des caractères différents se dessinèrent dans chacune des princesses. Étoile, la douce princesse, dont la voix cristalline émerveillait les villageois, de nature aimable et naïve ; et Ébène, au caractère rebelle, nourrissant une grande jalousie pour sa soeur ainée.
La veille de leur cinquième anniversaire, la seconde partie de la prophétie débuta : la cadette disparut durant la nuit. En concluant un enlèvement, les membres de la famille royale, craignant la mort de leur dernière fille, l'envoyèrent sur Terre. Mais elle ne partit pas seule. Avec elle furent envoyés ses trois cousins, les deux enfants de la descendante d'une famille de prophètes et la cousine de ces derniers, fille et petite fille de télépathes et télékinésistes.

Durant dix ans, les sept enfants elfes vécurent paisiblement sur Terre, sans connaissance de leurs origines, tandis que le peuple d'Héfolion tenait tête a l'ennemi... Par la suite, une bataille s'engagea sur la planète jumelle, entre les deux soeurs. Pendant plus de trois ans, les 7 elfes travaillèrent a trouver un moyen de revenir tout en déjouant les pièges d'Ébène, s'entraînant pour le combat final...
Sur Legiyan, les anges noirs avaient pris d'assaut les dernières cités des continents secondaires de l‘Amêelimna et du Maglyam : Qualnarc et Garlantinéa. Puis ils avaient pris la mer et s‘était rejoints à Serminay où après avoir laissé la population mourir de faim, ils ont tués les derniers hommes et on récupérés ceux qui pouvaient être des esclaves dociles. Par la suite ils s’étaient attaqué à Djomuliane la réduisant en tas de cendres à son tour… Après avoir dépassé la foret de Falien, ils commencèrent le siège d’Héfolion, la ville la plus protégée de tout Legiyan… Pendant ce temps ils envoyèrent quelques bataillons pour trouver les éventuels villages restants. C’est ainsi qu’ils découvrirent Kouilenia, le petit village ecclésiastique des fées, construit de bois autour du temple du Golem de pierre, et le brûlèrent entièrement. Par la suite il y eut de nombreuses petites batailles autour d’Héfolion…
La bataille du lac par exemple, celle où un bataillon d’Héfolion périt après avoir repoussé les anges noirs jusqu’au lac… On raconte que durant des années, l’eau du lac resta entièrement rouge et qu’aujourd’hui encore il s’y passe de drôles de chose… Depuis ce jour le lac porte le nom de Lac maudit.
Il y eut aussi l’offensive des airs… En effet, alors que les anges noirs s’apprêtaient à assiéger la cité, les rôdeurs de la foret se décidèrent à entrer en action. Des milliers de flèches jaillirent de l’orée des bois et vinrent transpercer les cuirasses de l’ennemi. Peu après des dragons transpercèrent les nuages transportant d’autres archers qui visèrent également les assiégeants. Il y eut beaucoup de pertes du coté des anges noirs jusqu’à ce que les prêtres invoquent les phénix du temple d’Elynorium et repoussent les dragons dans la foret. Puis ils déclenchèrent « la grande flambée » qui consistait à mettre le feu à la foret en réponse aux rodeurs.
Et enfin vint la grande offensive où tous les soldats prirent les armes pour tenter de terrasser l’ennemi… Malheureusement l’offensive fut un échec et les anges noirs prirent d’assaut la cité… Ils pillèrent d’abord les maisons avant de s’attaquer au château… Après quelques jours, ils finirent par exécuter la reine et son mari sur la place du château, réduisant le peuple entier au silence… Puis ils les obligèrent à construire une grande muraille autour de la cité… Par la suite il y eut une grande famine… Les anges noirs avaient récupéré tous les vivres, laissant les esclaves mourir de faim… Alors il y eut une mutinerie qui échoua… Certains esclaves préférèrent manger leurs confrères plutôt que mourir, d’autres s’isolèrent, préférant la mort à une vie d’esclave…
Pendant ce temps sur Terre, l’héritière du trone et ses compagnons bataillaient pour retrouver le moyen de revenir dans leur monde. Finalement, ayant réunit les objets qui leur étaient nécessaire pour ouvrir un portail, ils purent enfin revenir sur leur planète natale. Lorsqu’il arrivèrent dans la foret d’Héfolion, ils apprirent par un rôdeur que la cité d’Algoralya était la seule ville encore libre et que ses habitants les attendaient pour libérer la capitale et tout ses prisonniers. C’est ainsi que, dès le retour de ces derniers, la guerre reprit. Les forces d’Algoralya se mesurèrent à celles de Chatran et l’ultime combat eu enfin lieu, combat durant lequel les jumelles héritières ont perdu la vie… En effet, dans le but de détruire Ebène, Étoile se sacrifia en utilisant les cinq éléments combinés à puissance maximale, laissant par bonheur une fille pour perpétuer la lignée royale… C’est ainsi qu’elle sauva son peuple, car, suite à cette défaite, les troupes ennemies se replièrent, libérant enfin Héfolion, et Chatran fut définitivement banni par les dieux et envoyé dans les limbes...
Quinze ans se sont écoulés depuis cette "victoire", certaines villes ont été reconstruites et d’autres sont encore en cours de reconstruction… De plus il en demeure encore qui ont été abandonné et aucune décision à ce jour n’a été prise pour savoir si elles seraient reconstruites. Un château a été construit dans une plaine jusque la jamais aménagée et une ville s'est formée autour lentement : Birnal. Le mari d’Etoile, Arnaud, a prit le pouvoir en attendant que l’héritière ait l’age de gouverner. Les anges noirs ont été officiellement déclarés décimés mais il en existe certains opposés a la décision du roi d’ignorer les anges noirs : Les chevaliers d’azur. Les dieux quant à eux abandonnent peu à peu la planète, car ce n’est plus à leurs yeux le monde de paix qu’ils ont créé… Seule Veïsta demeure encore et toujours présente pour venir en aide et surveiller ses peuples fétiches, les nymphes et les sirènes, et à l’occasion le reste des habitants de Legiyan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://legiyan.new-forum.net/index.htm
 
Legiyan [Forum RPG]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» International Glandeur Forum (IGF)
» Elsass-Hattrick.com : Le forum de la communauté alsacienne
» Forum des nécrons
» [MOC] Les bionicles 2010 du Forum
» Film KH forum

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FFTEAM :: Partie Hors RPG :: Pub et Partenaires de la FFTeam :: Espace Pub-
Sauter vers: